10 millions de véhicules au gaz sur les routes européennes en 2020 ?

24/12/2014 Michael TORREGROSSA Véhicule GNV, 0 commentaire(s)
10 millions de véhicules au gaz sur les routes européennes en 2020 ?
Selon NGVAEurope, l’association européenne pour la promotion du GNV, les ventes de véhicules GNV pourraient être multipliées par dix d’ici à2020.

« Nous pensons que le gaz sera la prochaine étape importante dans les transports » a déclaré Matthias Maedge, Secrétaire Générale de NGVAEurope au site web Automotive News. L’association prévoit ainsi que le nombre de véhicules GNV en circulation en Europe devrait passer à 10-12 millions à l’horizon 2020 contre seulement 1.2 million aujourd’hui.


Une législation européenne favorable



Beaucoup plus contraignante, l’arrivée de la nouvelle norme Euro 6 tend à favoriser le gaz naturel. Les constructeurs sont en effet obligés d’ajouter des technologies coûteuses à leurs modèles diesel pour répondre aux exigences européennes, réduisant ainsi l’écart de prix avec les modèles à gaz.

En France, le déclin annoncé du diesel associé à la mise en place des premières mesures de restrictions de la circulation en 2015, devraient aussi contribuer à favoriser le développement du gaz naturel comme solution alternative, notamment chez les professionnels (transporteurs, taxis, sociétés de livraison du dernier kilomètre etc…). Reste à savoir si le gouvernement s’engagera à soutenir cette transition en apportant, comme il le fait déjà avec l’électrique, une aide à l’acquisition pour les véhicules GNV...


Un marché dominé par Fiat et Volkswagen



Porté par le succès du gaz naturel en Italie, où 800.000 véhicules sont en circulation, Fiat domine aujourd’hui le marché européen du GNV avec près de 35.000 exemplaires écoulés au cours des neufs premiers mois 2014.

Le groupe Volkswagen, qui a récemment élargi son offre avec l’arrivée de la Golf TGI et de la Skoda Octavia G-Tec, arrive à la seconde place avec 17.000 exemplaires écoulés.


Des infrastructures de ravitaillement indispensables



Si aujourd’hui, la plupart sont capables de se ravitailler en essence grâce aux motorisations bicarburation, la présence de stations de ravitaillement reste indispensable pour assurer le développement de la filière.

En France, on ne dénombre qu’une petite quarantaine de stations de ravitaillement GNV contre 12.000 stations-service délivrant de l’essence et du diesel. A ce stade, difficile de demander aux consommateurs de s’orienter vers un quelconque carburant de substitution…

Tags :NGVA Europe

Pays : Europe



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel