Allemagne : le gouvernement finance la flotte de camions GNL de Ludwig Meyer

Allemagne : le gouvernement finance la flotte de camions GNL de Ludwig Meyer
En Allemagne, le transporteur Ludwig Meyer vient de recevoir l’approbation du ministère allemand des transports pour le financement d’une flotte de 20 camions fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL).
 
La société utilisera ces 20 camions pour réaliser ses tournées de distribution dans la région de Berlin. Un projet qui pose également les bases pour la construction d’une station de ravitaillement  GNL publique à l’est de Berlin.
 
« Le GNL est une alternative sérieuse au diesel dans le domaine du transport lourd » souligne Rainer Bomba, secrétaire d’Etat au Ministère des transports. « Nous encourageons les projets de démonstration tels que celui mené par le transporteur Meyer. Avec une enveloppe de 360.000 euros, le département fédéral des transports subventionne l’achat de 20 camions GNL qui forment la base pour la réalisation d’une station de ravitaillement à Berlin ».
 
Alors que l’appel à projets de l’ADEME joue à la fois sur le financement des camions et des staions, l’Allemagne adopte une stratégie différente, stimulant l’acquisition de camions au gaz naturel pour créer le quota minimum nécessaire à l’émergence de nouvelles stations publiques financées par le privé.
 

Un atout pour l’environnement

Selon les calculs réalisés par le transporteur, l’utilisation de ces camions GNL permettra d’économiser environ 50 tonnes de CO2 sur cinq ans par camion.
 
Côté technique, le choix de la société Ludwig Meyer s’est porté sur la nouvelle version de l’Iveco Stralis dont la puissance est désormais portée à 400 chevaux avec une autonomie de l’ordre de 1500 kilomètres avec un plein, soit des performances équivalentes à un camion diesel.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire