Angleterre – Un réseau pour promouvoir le gaz naturel dans les transports

Angleterre  Un rseau pour promouvoir le gaz naturel dans les transports
Au Royaume-Uni, constructeurs et énergéticiens se mobilisent pour développer la filière GNV avec la création d'un nouveau réseau baptisé « Natural Gas Vehicle Network ». Objectif : accompagner les acteurs, transporteurs et collectivités, dans leur transition vers le gaz naturel.

Piloté par Energy and Utility Skills et tourné vers le développement des transports lourds, camions et bus, ce nouveau réseau regroupe des énergéticiens tels National Grid, Calor Gas, CNG Services, Flogas et Gas Alliance Group mais aussi des constructeurs comme Iveco ou Scania.

« Il devient clair pour le Royaume-Uni que l'une des façons de répondre à la pression pour améliorer la qualité de l'air est d'utiliser le gaz comme combustible pour les poids lourds et les autobus » souligne Neil Robertson, Directeur Général de Energy and Utility Skills. « Nous allons donner une nouvelle orientation au secteur en sensibilisant les décideurs politiques, en encourageant les partenariats et en réunissant experts et personnalités influentes de l’industrie »

Une réduction de 15 à 30 % des GES avec les technologies existantes

Si certains acteurs, comme Argos ou la ville de Bristol, se sont déjà engagés vers le développement du gaz naturel par l’acquisition de camions ou de bus, un gros travail reste à faire sur l’ensemble du pays.

Selon un rapport publié par UE Skills, l’utilisation du GNV et du GNL pourrait conduire à une réduction rapide des GES avec une diminution de 15 à 30 % en utilisant les technologies existantes. 

Engagée dans un vaste chantier de transition, l’Angleterre s’est fixée pour objectif de réduire de 50 % l’ensemble de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici à 2050. Dans une phase intermédiaire, l’objectif est de réduire de 10 % les émissions de gaz à effet de serre du secteur du transport d’ici à 2020.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire