Belgique : 40.000 voitures et 300 stations GNV en Flandre d’ici 2020

Belgique : 40.000 voitures et 300 stations GNV en Flandre d’ici 2020
En Belgique, le gouvernement flamand vient d’annoncer un plan d’actions visant à accélérer l’adoption des véhicules verts sur son territoire. Dans le domaine du gaz naturel, il vise un objectif de 40.000 voitures GNV en circulation et 300 stations GNV en service d’ici à 2020.
 
Alors que la Flandre ne compte aujourd’hui que 2.000 véhicules GNV en circulation, le gouvernement souhaite rattraper son retard vis-à-vis de ses voisins européens et détaillera un plan d’action gouvernemental d’ici à la fin du mois de novembre.
 
« Le GNV possède d’énormes avantages environnementaux. Les véhicules au gaz naturel émettent 27 % de CO2 de moins que l’essence tandis que les particules sont réduites de 95 % par rapport au diesel » souligne Annemie Turtelboom, Ministre Flamande en charge de l’énergie. A la pompe, le gaz naturel est également moins cher que le diesel et l’essence, ce qui permet d’amortir le surcoût – de l’ordre de 2000 euros – en 4 ans en moyenne.

Un réseau de 300 stations

Alors que le manque d’infrastructures de ravitaillement constitue aujourd’hui l’un des principaux obstacles à l’achat, le gouvernement flamand souhaite mettre en place 300 stations GNV d’ici à 2020. A ce jour, le territoire n’en compte qu’une cinquantaine en activité.
 
Tous les détails du programme flamand devraient être présentés dans un plan gouvernemental à paraitre d’ici fin novembre. A noter que la Flandre mise également sur le véhicule électrique avec un objectif de 60.500 véhicules et 7400 points de charge public d’ici à 2020.

Tags :Flandre

Pays : Belgique



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel