Benelux : vers un réseau transfrontalier de stations GNV

Benelux : vers un rseau transfrontalier de stations GNV
Les représentants belges, néerlandais et luxembourgeois viennent de s’accorder sur la mise en place d’une politique commune en matière d’infrastructures pour carburants alternatifs et visent la création de corridors transfrontaliers.
 
Le projet ne se limite pas aux seules stations GNV mais comprend également les points de charge pour véhicules électriques et les stations de ravitaillement en hydrogène. Pour les différents partenaires, il s’agit d’accélérer la transition vers les carburants alternatifs pour diminuer au maximum la dépendance aux énergies fossiles.
 
Très prochainement, les experts des trois pays organiseront des sessions d’échanges sous la forme d’un groupe de travail Benelux « Transports Alternatifs » avec pour objectif d’identifier les obstacles et opportunités de la mise en œuvre de ce futur réseau transfrontalier, sans oublier l’enjeu clé de l’interopérabilité.
 
Une initiative qui cadre parfaitement avec les objectifs de la Directive AFI adoptée il y a maintenant par l’Union Européenne.  

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire