Cap sur le bioGNV en Bretagne – Entretien avec Marc Le Mercier, Directeur de LIGER

11/06/2015 Michael TORREGROSSA Biogaz, Véhicule GNV, interview Stations GNV 0 commentaire(s)
Cap sur le bioGNV en Bretagne – Entretien avec Marc Le Mercier, Directeur de LIGER
Alors que Locminé inaugurait il y a quelques semaines sa première station bioGNV, nous revenons en détails sur les ambitions bretonnes en matière de biogaz et de gaz carburant avec Marc Le Mercier, Directeur de LIGER.
 

Pourriez-vous nous dire quelques mots sur LIGER et ses objectifs ?

Marc Le Mercier, Directeur de LigerLa SEM LIGER (Locminé Innovation Gestion des Energies Renouvelables) est une société d’économie Mixte dont les actionnaires principaux sont les collectivités et la communauté de commune. Les actionnaires privés comme les groupes agroalimentaires sont également présents. L’objectif est de préparer le territoire à la transition énergétique avec un investissement global d’environ 14 millions d’euros.  LIGER, contrairement à d’autres projets de méthanisation, a souhaité devenir précurseur dans le développement de la méthanisation et du gaz carburant.

Nous avons toujours dis que la Bretagne était le pays de l’organique, et avec l’organique nous sommes capables de produire du gaz, du biométhane pour apporter une réponse écologique dans le domaine du transport. La Bretagne est ainsi capable de démontrer que, lorsqu’elle se prend en main, elle est capable d’apporter une réponse concrète à cette problématique.


Une réponse aux enjeux de santé publique

Lors du lancement du projet, nous avions également mis en relief une problématique de santé publique. On sentait émergé la problématique des particules et le gaz est une réponse concrète et fiable sur ce sujet. Le site LIGER sera terminé en 2016, après 4-5 ans d’étude, et s’étendra sur 40.000 m², avec une marque, KarrGreen, le premier biocarburant breton.

Et comme la particularité de LIGER est également de promouvoir la mobilité au gaz, nous n’avons pas attendus la mise en route de l’unité de méthanisation pour ouvrir une première station biométhane carburant via des échanges de certificats d’origine pour promouvoir une méthanisation produite en Vendée. Une seconde station sera ouverte en 2016 sur le site de LIGER et nous avons pour ambition d’en ouvrir 3 à 4 stations dans le Morbihan.


Le site de méthanisation de LIGER ouvrira en 2016

Avec le lancement de cette première station, vous avez finalement résolu la problématique de la poule et de l’œuf ?

Absolument ! Nous cherchons à offrir aux transporteurs un carburant écologique mais également économiquement stable car non soumis aux fluctuations du prix du pétrole. On voyait également très mal le fait de transporter des énergies renouvelables avec des énergies fossiles.

Aujourd’hui, nous sommes ravis des premiers retours. Nous avons initié la démarche dans le territoire, c’est un peu comme l’arrivée du chemin de fer. Nous avons beaucoup de contacts d’entreprises, comme la société de messagerie La Tournée Verte qui va installer son antenne régionale à Locminé. De gros acteurs de transport du lait et du cochon sont également intéressés.

Le site LIGER roule également avec des véhicules GNV ?

Nous avons actuellement deux Fiat GNV. Nous allons sans doute agrandir ce parc d’ici 1 an compte tenu que nous allons nous charger nous même du transport des matières vers le site Liger qui sera de plus fermé à toute énergie fossile à compter de 2016.

Tags :LIGERLocminéKarrgreenBretagne

Pays : France



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel