Cryoshelter veut booster l’autonomie des poids-lourds GNL

Cryoshelter veut booster lautonomie des poids-lourds GNL
La société autrichienne Cryoshelter veut augmenter de 30 % l'autonomie des poids-lourds fonctionnant au GNL grâce à l'utilisation de réservoirs de nouvelle génération et vient de recevoir un financement de 1.7 millions de la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. 

Disponibles en plus de 1000 tailles grâce à leur design modulaire, les réservoirs développés par Cryoshelter visent à réduire les frais des opérateurs de transport en offrant 30 % de capacité supplémentaire tout en proposant un poids et un entretien réduits. 

Selon Cryoshelter, cette nouvelle génération de réservoir doit répond aux préoccupations techniques et économiques les plus critiques du secteur et doit permettre de révolutionner les perspectives commerciales du GNL sur le vieux continent.

1500 km d’autonomie

Selon Matthias Rebernik, qui a fondé Cryoshelter en 2008, ces réservoirs permettront d’augmenter la capacité de carburant de 30 %, autorisant des autonomies supérieures à 1500 km avec des temps de ravitaillement de seulement quelques minutes.

« Nous avons trois types de clients cibles qui ont exprimé un vif intérêt dans le réservoir Cryoshelter  : les fabricants européens de camions, les fournisseurs de systèmes GNV et les opérateurs de camions de GNL qui tous font partie intégrante de nos essais et notre plan final de commercialisation » a précisé Matthias Rebernik.

Pour Cryoshelter, les crédits européens doivent permettre d’accélérer les volumes de production pour parvenir à des prix plus compétitifs à l’horizon 2017. A suivre…

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire