Le déploiement de stations GNV à l'étude dans le Gers

01/08/2017 Michael TORREGROSSA Véhicule GNV, Stations GNV 0 commentaire(s)
Le déploiement de stations GNV à l'étude dans le Gers
Par le biais du syndicat d’énergie SDEG32, le département du GERS vient de lancer une consultation visant à étudier l’implantation d’une ou plusieurs stations GNV sur son territoire.

Lancé fin juillet, l’appel d’offres du SDEG32 souhaite étudier la « pertinence technico-économique » de l'implantation d'une ou de plusieurs stations GNV sur le territoire gersois. Tournée vers les professionnels, ce futur réseau d’avitaillement vise à favoriser la conversion au GNV de flottes de véhicules des agglomérations et collectivités territoriales (bus, BOM) tout en permettant le ravitaillement des professionnels du transport et de la logistique.
 

Un dossier en cinq phases

Très détaillé, le dossier du SDEG32 identifie 5 phases.

Collecte des données (4 semaines)

Etude des flux ou enquête téléphonique, cette première étape vise à quantifier le potentiel d’utilisateurs GNV sur le territoire. « Sont attendus, à minima, un listing des flottes de véhicules et un plan localisant ces flottes avec un indicateur du potentiel en GNV » explique le dossier du SDEG32, ajoutant vouloir identifier un minimum de 20 entreprises de transport à interroger.

Interviews (8 semaines)

Basée sur le listing de la phase précédente, cette seconde étape vise à affiner l’analyse et à définir une ou plusieurs locations pertinentes pour le déploiement d’une station GNV. Ces rendez-vous organisés avec les professionnels serviront notamment à déterminer toutes les caractéristiques et usages de la flotte, du type de trajet au nombre et type de véhicules utilisés et à préciser le taux de renouvèlement des flottes.

3 scénarii à identifier (8 semaines)

Cette troisième phase consiste à étudier trois scénarios GNV avec l’étude de faisabilité d’une ouverture d’une ou plusieurs stations publiques en fonction des retours précédemment obtenus. Sur ce point, l’étude réalisé devra notamemnt préciser le dimensionnement technique et une estimation financière de l’opération : OPEX, CAPEX et business model.  

Déploiement du scénario GNV (8 semaines)

A ce stade, il s’agit de préparer l’appel d’offres pour lancer la construction de la ou des stations GNV retenus précédemment.

Des transporteurs engagés

Dernière phase de cet appel d’offres : la signature de lettres d’intention aux entreprises « à fort potentiel GNV » précédemment identifiée. Visant à acter un engagement de la part des professionnels, cette lettre précisera notamment les caractéristiques de la flotte, quantité et date prévisionnelle de déploiement.
En termes de délais, cette dernière phase est incorporée à la précédente.

Lancé le 27 juillet, l’appel d’offres du SDEG32 court jusqu’au 2 octobre prochain. 

Tags :Gers

Pays : France



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel