Espagne : Renfe et Gas Natural Fenosa débutent les tests de leur train au GNL

Espagne : Renfe et Gas Natural Fenosa débutent les tests de leur train au GNL
Le premier train de passagers fonctionnant au gaz naturel liquéfié d'Europe va entrer en phase de tests dans le nord-ouest de l'Espagne.
D'un côté du convoi : une locomotive diesel classique, de l'autre : une motrice dont le moteur diesel a été retiré pour laisser place à un système au gaz naturel. Cette configuration va permettre de comparer les fonctionnements des deux engins lors d'une phase de tests qui va démarrer dès janvier et s'étalera sur quatre mois.
 
Après des premiers essais menés sur une locomotive du dépôt ferroviaire de Feve, l'opérateur ferroviaire Espagnol RENFE exploitera le train sur une section de 20 kilomètres entre Figaredo et Trubia, dans la région des Asturies.

Un camion et 300 kilomètres par semaine pour fournir le GNL

Le premier camion transportant le gaz naturel nécessaire à l'expérimentation a quitté le port de Ferrol le 5 janvier dernier. Expédiée par l'opérateur Espagnol de terminaux méthaniers Reganosa, la livraison a parcouru près de 300 kilomètres pour atteindre Figaredo, sa destination. Un camion effectuera le même trajet chaque semaine pour assurer l'approvisionnement. L'utilisation du gaz naturel au lieu du diesel permet de réduire les émissions d'oxydes d'azotes, oxydes de soufre, monoxyde de carbone et particules. Les moteurs fonctionnant au GNL sont également moins bruyants et plus économiques à entretenir.

Le test fait parti d'un ensemble de projets portés par l'Union Européenne destinés à promouvoir les énergies alternatives dans les transports. C'est aussi un nouveau pas franchi par l'Espagne, déjà très engagée dans l'intégration du gaz naturel pour les transports et qui possède d'importantes capacité d'approvisionnement.

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire