Espagne : Seat et Red de Gas veulent développer le GNV à Madrid

09/10/2017 Michael TORREGROSSA Véhicule GNV, 0 commentaire(s)
Espagne : Seat et Red de Gas veulent développer le GNV à Madrid
Le Président de Seat, Luca de Meo, et le Directeur Général de Red de Gas, Alejandro Lafarga, ont récemment rencontré des représentants de la ville de Madrid pour discuter des différentes façons d'accélérer le développement du gaz carburant.

Partenaires depuis 2014 pour promouvoir les solutions GNV, Seat et Red de Gas ont pu rencontrer différents représentants de la municipalité de Madrid pour évoquer les différentes initiatives à mettre en oeuvre. Ont notamment été évoqués le lancement de différentes campagnes d'information pour expliquer les avantages du gaz carburant et la mise en place d'un volet GNV rappelant les stations disponibles sur le site internet de la municipalité. 

"L'électrique et l'hydrogène ne sont pas économiquement compétitif, même avec de fortes subventions. Le gaz naturel est le carburant le plus efficient aujourd'hui" a rappelé Alejandro Lagarga. "C'est une énergie propre, respectueuse de l'environnement qui minimise les polluants" a t-il ajouté.

Au delà des actions de promotion, Red de Gas et Seat ont également demandé aux autorités de faciliter le déploiement de points d'avitaillement en charge lente à installer au domicile même des utilisateurs.

Tags :SeatMadridRed de Gas

Pays : Espagne




1 commentaire


Publié le 14/10/2017 à 21:59 par Alain
Subventionner l’achat des véhicules est une erreur grossière cela maintient les prix élevés et oriente le marché artificielement vers des solutions qui ne sont pas adaptées aux utilisateurs, nous vivons cette erreur au quotidien avec des Francais qui roulent au diesel alors qu’ils n’en ont pas besoin! Merci pour nos poumons! Maintenant on veut nous forcer la main vers l’électrique et l’hydrogène alors que le GNV est disponible en masse et simple d’utilisation! Le GNV réponds surtout à plusieurs problématiques : valoriser nos déchets biodégradables qui actuellement ne servent à rien et sont un problème pour nos incinérateurs. Créer des emplois non délocalisables! Diversifier l’activité de nos agriculteurs et éleveurs (en fabriquant du biogaz). Faire le plein de son véhicule à domicile. Produire et consommer l’énergie sur place...Le GNV devrait être une priorité absolue pour notre gouvernement! Bravo aux Espagnoles pour leur politique de soutient du GNV!

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel