Espagne - Une Ă©tude de lÂ’ANFAC souligne le fort potentiel du GNV

Espagne - Une étude de l’ANFAC souligne le fort potentiel du GNV
Selon une nouvelle Ă©tude rĂ©alisĂ©e par l’ANFAC, l’association espagnole des constructeurs automobiles, le gaz naturel prĂ©senterait un fort potentiel de dĂ©veloppement en Espagne. Selon les estimations de l’association, la flotte de vĂ©hicules au gaz augmenterait de 20 % chaque annĂ©e. Selon l’ANFAC, le premier argument en faveur du gaz naturel est financier, son prix n’excĂ©dant pas 1 euros tandis que celui du pĂ©trole et du diesel oscille entre 1.3 et 1.4 ¤. De nombreux avantages environnementaux Outre son faible coĂ»t, le gaz naturel est Ă©galement plus propre que les carburants traditionnels. Selon l’Anfac, il rĂ©duit de 25 % les Ă©missions de dioxyde de carbone (CO2) et n’Ă©met pas d’oxydes d’azote ( NOx) ni de particules. Cette diminution des Ă©missions est encore plus importante en cas d’utilisation du biomĂ©thane. En outre, les gaz d’Ă©chappement produits par le GNV sont inodores et sa combustion gĂ©nère beaucoup moins de bruit qu’un vĂ©hicule diesel ou essence. Un autre point positif concerne l’autonomie, comparable Ă  une voiture Ă  essence. Aujourd’hui, l’Espagne compte environ 90 stations de ravitaillement en activitĂ© et une flotte de 4,000 voitures fonctionnant avec ce carburant, dont plus de la moitiĂ© appartenant Ă  des flottes de vĂ©hicules privĂ©s. Nul doute que l’arrivĂ©e de nouveaux modèles sur le marchĂ©, notamment chez Seat et Volkswagen, permettra d’augmenter encore les parts de marchĂ© du GNV en Espagne.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire