FRET21 : quand les chargeurs s'engagent pour le climat

FRET21 : quand les chargeurs s'engagent pour le climat
Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Bruno Lechevin, Président de l’ADEME et Denis Choumert, Président de l’AUTF ont dressé ce jeudi 2 février un premier bilan des 10 premières entreprises engagées dans la démarche « FRET21 ». Une nouvelle opportunité de développement pour les camions au gaz naturel…
 
Inscrite dans la continuité de la démarche « Objectif CO2 » initiée en 2008 par le ministère de l’écologie et l’ADEME avec aujourd’hui plus de 1 300 transporteurs routiers engagés, l’initiative Fret 21 s’adresse plus particulièrement aux « chargeurs », les entreprises agissant en tant que donneurs d’ordre des transporteurs. Objectif : les inciter à mieux intégrer l’impact carbone des transports dans leur stratégie de développement durable.
 
Concrètement, l’engagement se matérialise par une charte signée entre l’ADEME et le chargeur dans laquelle ce dernier précise ses ambitions en matière de diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) et s’engage à mettre en œuvre des actions pour y parvenir.
 
75 000 tonnes de CO2 économisées par an
 
Issues de 4 secteurs d’activités, les 10 premières entreprises* engagées dans l’initiative FRET21 se sont engagées à mettre en œuvre 43 actions concrètes pour réduire leur impact carbone. Selon les estimations du ministère, les émissions ainsi évitées représenteraient environ 75 000 tonnes de CO2 par an, soit 7,5% d’émissions sur le périmètre d’engagement.
 
Pour l’ADEME et le ministère de l’écologie, la prochaine étape est d’élargir le nombre de signataires avec un objectif visé de 1 000 entreprises engagées dans la démarche d’ici à 2020.
 
Une opportunité pour le gaz naturel
 
Optimisation des déplacements, prise en compte du critère GES dans la sélection des prestataires, réduction des trajets à vide… si le champ d’action de FRET21 va bien au-delà des seuls carburants alternatifs, il reste une belle opportunité pour le GNV, beaucoup moins émetteur que le diesel.
 
Certains chargeurs l’ont d’ores et déjà bien compris. Figurant parmi les premiers signataires de la charte, le groupe Carrefour vise un objectif de 200 camions au biométhane d’ici à fin 2017, travaillant de concert avec ses partenaires transporteurs pour initier et faciliter la transition (voir notre article).
 
* Air Products, Carrefour, Coca Cola Entreprise, Ferrero, Fleury Michon, Hénaff, Orrion Chemicals Orgaform, Placoplatre (Groupe Saint Gobain), Renault, SCA

Tags :FRET21ADEMECarrefourObjectif CO2

Pays : France



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel