GNV : La filière mondiale se réunit à Rotterdam pour NGV Global 2017

GNV : La filière mondiale se réunit à Rotterdam pour NGV Global 2017
Du 20 au 23 mars était organisée à Rotterdam la 15ème édition de NGV Global, événement international sur la mobilité gaz associant une série de conférences à un vaste espace d’exposition.
 

Un panel d’intervenants de haut niveau

NGVA Europe, Iveco, Volvo, GazMetro, NGVAmerica, NGV Italy, WestPort, SEALNG etc… du GNC au GNL jusqu’au biogaz, les débats ont permis de de faire un point sur le déploiement du GNV à l’échelle mondiale. Canada, Etats-Unis, Chine, Italie ou Amérique du Sud… de nombreux représentants se sont succédés à la tribune pour dresser un état des lieux de leurs marchés respectifs et lister les différents projets à venir. De quoi disposer d'un panorama global sur le développement et les enjeux de la filière à l'échelle planétaire.

Idem côté technique où de nombreuses entités internationales étaient venues présentés leurs dernières innovations et les résultats de leurs différents projets de recherche.

Parmi les interventions clés de cette édition 2017 figurait celle de NGVA Europe qui a profité de l'évènement pour annoncer en avant-première les chiffres de son étude « well to wheel » à paraitre courant avril.


 

Un espace d’exposition riche en nouveautés

Malheureusement un peu excentré par rapport au lieu de la conférence, l’espace d’exposition n’en demeurait pas moins intéressant et regroupait plus d’une vingtaine de sociétés venues du monde entier pour présenter leurs produits, qu’il s’agisse de véhicules ou d’équipements.





Une filière française peu mobilisée

Mais où était la filière française ? A NGV Global 2017, les participants français se comptaient presque sur le doigt d’une main. Pourtant Rotterdam, n’est pas si loin de l’hexagone et offre la possibilité aux plus occupés de faire l’aller-retour dans la journée en passant par l’aéroport voisin d’Amsterdam. Résultat : alors que tous s’accordent à dire que la France fait aujourd’hui partie des marchés les plus dynamiques dans le domaine du gaz, aucun témoignage n’est venu illustrer la tendance auprès de la communauté internationale. Pour la filière française, c’est une nouvelle occasion manquée… D’autant que ce n’est pas tous les jours qu'un tel événement, rassembleur pour la filière, passe par l’Europe.
 
« En France, c’est une question de culture. Pour vivre heureux vivons cachés » nous résume l'un des rares français présents sur l’événement. « Air Liquide, Total etc… ils manquent certains poids-lourds » se désole un autre qui regrette que l’AFGNV n’ait pas donné davantage d’impulsion pour faire venir ses adhérents, tant dans la salle que sur la tribune pour témoigner.
 

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. Edouard de MontmarinPublié le 28/03/2017 à 12:38

    Non seulement Axègaz était bien présente, mais en plus était fière de présenter son projet européen LNG Motion en partenariat avec GCA et PitPoint.LNG!

Ajouter un commentaire