GNV : les constructeurs mettent les gaz au salon de Francfort

GNV : les constructeurs mettent les gaz au salon de Francfort
Si la voiture électrique a une nouvelle fois largement fait parler d’elle au salon de l'automobile de Francfort, les constructeurs également présenté de belles nouveautés sur le segment GNV. Notre résumé ci-dessous…

Audi : nouvelles A5 et A4 g-tron

Annoncées depuis plusieurs mois déjà, les nouvelles Audi A4 et A5 g-tron étaient à l’honneur sur le stand de la marque aux anneaux avec un espace dédié à la technologie g-tron et à son fonctionnement.



Affichant des performances identiques à celles de modèles conventionnels, les deux nouvelles venues de la gamme g-tron promettent de beaux avantages à l’usage avec un coût en carburant inférieur à 4 €/100 km. Bi-carburation, les deux modèles sont équipés de quatre réservoirs de gaz d’une capacité totale de 19 kilos associés à un petit réservoir essence de 25 litres. En fonctionnement GNC, les A4 et A5 g-tron offrent jusqu’à 500 km d’autonomie et 950 avec le réservoir essence.

En Allemagne, les deux modèles sont vendus à un prix quasi équivalent à celui d’un modèle conventionnel. Pour les clients qui passent commande avant le 31 mai 2018, Audi offre trois ans de e-gas, son gaz naturel synthétique.  

Première mondiale pour l’Astra GNC

Malgré son récent rachat par le groupe PSA, la marque à l’éclair continue d’investir dans le gaz naturel et présente à Francfort sa toute nouvelle Opel Astra 1.4 CNG EcoTec. Dotée d’une motorisation de 81 kW, cette version GNV de la berline d’Opel peut embarquer jusqu’à 19 kilos de gaz naturel et 13.7 litres d’essence.



Avec une consommation variant de 4.1 à 4.3 kg/100 km en cycle normalisé, cette Astra GNC autorise plus de 400 kilomètres d’autonomie en usage GNC.

Côté prix, le constructeur annonce 23.020 € pour la version berline et 24.120 € pour la déclinaison break pour le marché allemand.

L’Ibiza GNV à l’honneur chez Seat



Attendue en fin d’année, la nouvelle Seat Ibiza GNV est à l’honneur sur le stand de la marque espagnole. Animée par un moteur TSI 1 litres 3 cylindres de 90 chevaux, elle est alimentée par trois réservoirs de carburant – un pour l’essence et deux pour le GNC – et peut parcourir jusqu’à 390 km en usage gaz (1200 km avec le réservoir essence).

En conférence de presse, le PDG de la marque, Luca di Meo, a souligné l’importance de la technologie GNC.

Volkswagen : une Polo TGI rayonnante

Si vous passez sur le stand de Volkswagen à Francfort, vous ne pourrez que difficilement rater la Polo TGI de Volkswagen. Attendue en fin d’année, cette déclinaison GNC se pare d’une robe orange flamboyante qui la rend facilement identifiable.

Sous le capot, on retrouve la même mécanique que l’Ibiza. 



Partager cette page

A lire également

2 Commentaires

  1. GIRAUDPublié le 17/09/2017 à 21:01

    Je pense que l’on mise beaucoup sur l’électricité pour faire rouler les voitures. Par contre, il faudra un jour, produire de l’électricité par un autre moyen que l’énergie nucléaire. Peut-être, se tournera-t-on vers le gaz. Source d’énergie, inépuisable,puisque nos déchets organiques peuvent servir à sa production. Sans compter, sur les réserves de gaz naturel à travers le monde.

  2. AlainPublié le 19/09/2017 à 12:36

    Parfait l’offre s’élargit enfin merci WV et Opel! Une bonne chose pour corriger les erreurs du groupe (dieselgate). Pour que les particuliers puissent s’engouffrer dans la brèche de la voiture propre (au GNV) il faudrait pouvoir enfin (cadre de loi non modifié en 2006) installer des compresseurs à domicile au même titre que celui qui possède une voiture électrique à le droit de recharger chez lui!

Ajouter un commentaire