Groupe de travail méthanisation : des propositions favorables au bioGNV

Groupe de travail méthanisation : des propositions favorables au bioGNV
Lancé le 1er février dernier et porté par Sébastien Lecornu , Secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire, , le groupe de travail méthanisation a rendu ses conclusions ce lundi 26 mars et préconise 14 actions pour accompagner la filière dont deux directement liées au développement de la mobilité gaz.

Alors que la loi de transition énergétique a a fixé à 10 %  la part de gaz d'origine renouvelable dans la consommation française d'ici à 2030, le gouvernement souhaite accélérer les projets, professionnaliser et aider la filière agricole, acteur indispensable de ce nouvel écosystème.

"Les conclusions du groupe de travail méthanisation proposent des nouveaux outils qui doivent permettre de développer des revenus complémentaires aux agriculteurs, de professionnaliser la filière et d’accélérer la réalisation des projets de méthanisation tout en faisant baisser les coûts de production du biogaz" résume Nicolas Hulot, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire.

"A l'occasion de la révision de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), qui est en débat ces trois prochains mois et doit aboutir fin 2018, le Gouvernement fixera de nouveaux objectifs de production de biogaz à court et long terme. Pour être à la hauteur de nos ambitions, nous déployons dès à présent un plan d’action opérationnel pour faciliter le développement de la filière, en particulier dans le milieu agricole" complète Sébastien Lecornu. 

Développement de projets "atypique", création de tarifs de rachat hors appel d'offres pour les petites installations, facilités de crédit via la BPI, formation aux bonnes pratiques, certification, simplification de la réglementation... les mesures proposées sont particulièrement larges et deux d'entres elles se rapportent directement à la filière bioGNV.

Autoriser l’usage du bioGNV par les engins agricoles

"L’utilisation du bioGNV par les engins agricoles sera rendue possible dans un avenir proche sur le territoire national" souligne le rapport du groupe méthanisation, ajoutant qu'un travail était en cours à l'échelle européenne pour modifier le règlement 167/2013 relatif à la réception des véhicules agricoles et de ses actes délégués (règlement 2015/96 et 2015/504).

Un soutien financier pour les méthaniseurs alimentant des stations GNV

Sans donner davantage de précisions quant aux aides qui pourraient être attribuées, le rapport indique qu'un soutien financier sera mis en place pour les méthaniseurs qui viendront alimenter des stations GNV

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire