Iveco livre son premier camion GNL longue distance en Allemagne

Iveco livre son premier camion GNL longue distance en Allemagne
Profitant du salon international du véhicule utilitaire de Hanovre, le constructeur italien Iveco vient de remettre les clés de son premier Stralis GNL « longue portée » au transporteur allemand Ludwig Meyer.
 
Pour Ludwig Meyer, il s’agit du premier des 20 camions au gaz naturel commandé au constructeur italien. Une flotte qu’il compte utiliser dans le secteur de Berlin pour le compte des sociétés Fresh Logistics et Food Distribution. En parallèle, le transporteur coordonne la construction d’une station GNL à l’est de l’anneau berlinois.
 
Le ministère allemand des transports et des infrastructures a participé financièrement à cette acquisition en apportant quelques 360.000 euros de subvention et en facilitant les démarches pour la construction de la station.
 
« Le GNL est une alternative prometteuse aux carburants conventionnels. Cet accord est une contribution importante dans le domaine des transports lourds et dans le développement du GNL carburant » a souligné Rainer Bomba, secrétaire d’état au Ministère Fédéral des Transports.
 
« En Espagne, en Italie, au Royaume-Uni ou aux pays bas, nos clients démontrent que le GNL est une technologie tout aussi fiable et efficace que les autres combustibles avec beaucoup moins d’impact sur l’environnement » a précisé Pierre Lahute, Président de la marque.
 

400 chevaux et 1500 kilomètres d’autonomie

Présentée il y a quelques semaines et baptisée Stralis NP, la nouvelle version du Stralis GNL vise à mieux répondre aux besoins des transporteurs avec une autonomie portée à 1500 kilomètres et une puissance de 400 chevaux.
 


en savoir plus




Tags :IvecoIveco Stralis GNLLudwig Meyer

Pays : Allemagne




2 commentaires


Publié le 05/10/2016 à 21:19 par Giraud
j’espère que l’expérience de Barcelone va donner envie à d’autres villes de s’équiper en Bus Hybrides.
Publié le 04/11/2016 à 20:15 par Giraud
Ce camion Iveco Stralis GNL d’une automnie de 1500 kms devrait tenter des transporteurs français, déja sur des rayons assez grands, autour de grandes métropoles françaises.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel