La Vendée va expérimenter un bus interurbain au biométhane avec Scania

La Vende va exprimenter un bus interurbain au biomthane avec Scania
A compter du 4 mai, le Conseil Général de la Vendée va expérimenter un bus fonctionnant au biométhane en partenariat avec le constructeur suédois Scania. Une première en France ! « Le Département a mis en place le plan "Vendée Energies Nouvelles" dont l’objectif est que 50 % de l’énergie électrique consommée en Vendée soit produite de manière renouvelable à partir de 2025. La mise en place de cette expérimentation est une action emblématique de ce plan » a expliqué Yves Auvinet, président du Conseil départemental, lors de la présentation de ce projet pilote à Mortagne-sur-Sèvre. Avec le Conseil Général pour pilote, le compte cinq principaux partenaires : Agribiométhane, Sovetours-FNTV, Scania, GDF-SUEZ (depuis peu Engie) et la Communauté de communes du canton de Mortagne-sur-Sèvre.

Une expérimentation en deux temps

L’expérimentation durera du 4 mai au 16 juin 2015 se déroulera en deux temps : - Du 4 au 24 mai, l’autocar sera expérimenté pour le transport scolaire entre Cholet, Mortagne-sur-Sèvre et Les Herbiers - Du 25 mai au 16 juin, l’autocar sera testé sur une ligne régulière reliant quotidiennement Cholet aux Sables-d’Olonne. Pour le Conseil Général, qui alimentera cet autocar en biométhane local grâce à une usine située à Mortagne-sur-Sèvre, il s’agit d’évaluer la pertinence de ce bus GNV au quotidien. Les résultats de cette expérimentation devraient être connus à l’automne.

Une première pour l’OmniExpress de Scania

Pour Scania, il s’agira de la première expérimentation française de l’OmniExpress, son premier modèle interurbain GNV alimenté par 8 réservoirs situés sur le toit et capables de stocker jusqu’à 1200 litres de gaz naturel, soit de quoi parcourir jusqu’à 700 km avec un « plein ». Selon sa configuration, l’OmniExpress peut accueillir jusqu’à 57 passagers…


Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire