Marseille Fos : la station GNLC V-Gas de Proviridis sera ouverte en avril

Marseille Fos : la station GNLC V-Gas de Proviridis sera ouverte en avril
Lancée en septembre, la construction de la station GNLC de Fos-sur-Mer avance à grands pas. Attendue au mois d’avril, elle constituera la première pierre du futur réseau de stations GNV opéré par Proviridis sour la marque V-Gas.
 
« La station est sortie de terre… nous prévoyons une ouverture en avril » se réjouit Eric Ronco, Directeur Général, que nous avons pu croiser lors de la SITL à Paris.
 
Située à quelques pas du Port de Marseille Fos, la station de Fos sur Mer délivrera à la fois et assurera la distribution de gaz naturel sous forme comprimée et liquéfiée. Soutenue financièrement par le Conseil Régional PACA, l’ADEME et la Commission Européenne, la station GNLC de Fos sur Mer proposera trois distributrices - 2 GNL et 1 GNC – avec une capacité de ravitaillement estimée à 150 pleins par jour.
 
Pour Proviridis, la station de Fos sur Mer revêt une importance toute particulière puisqu’il s’agira de la première station de son futur réseau V-Gas.

Une construction à suivre en temps réel

Entamés début septembre, les travaux de la station peuvent être suivis en direct depuis internet. « Nous avons plusieurs caméras avec des images rafraichies toutes les heures » nous précise Eric Ronco.
 
Les dernières images laissent ainsi entrevoir la cuve servant au stockage du GNL et placée en position horizontale ainsi que les distributeurs.
 

Des transporteurs à convaincre

Au-delà de la construction de la station, l’enjeu pour Proviridis est également de parvenir à adopter la solution gaz pour venir s’y ravitailler. « Nous sommes en relation avec les transporteurs de la région pour connaitre les possibilités d’investissements. Sur l’offre camion, nous travaillons avec Iveco pour proposer des conditions préférentielles à nos futurs clients » précise Serge Lamoulie, Directeur Commercial de Proviridis, estimant que le seuil des 20 camions sera atteint dans le courant de l’été.
 
Pour Proviridis, il s’agit à la fois de capter les transporteurs régionaux, qui favoriseront sans doute la solution GNC, mais aussi les transporteurs nationaux sur la partie GNL. « L’idée est de capter des transporteurs hors-PACA, sur des régions limitrophes comme Rhône-Alpes ou Languedoc Roussillon » souligne t-il.

A l’échelle européenne, l’emplacement de la future station de Fos-sur-Mer est également stratégique puisqu'il permet de relier plusieurs corridors, notamment sur l’axe nord-sud mais aussi d’autres pays comme l’Espagne ou l’Italie.
 

De nombreux projets en cours

Sain-Martin de Crau, Saint Quentin Fallavier, Plan-d'Orgon, Fuveau, Vitrolles… Proviridis multiplie les projets, concentrant ses efforts sur le maillage de la région Provence Alpes Côte d’Azur.
 
« Sur la plupart de ces stations, le foncier a été identifié » nous précise Serge Lamoulie. Un nouveau réseau dont  la construction a été soumise à l’Appel à Projets de l’ADEME. « Nous sommes en discussion avec l’ADEME et le CGI quant aux modalités et souhaitons trouver une alternative au GIE » indique notre interlocuteur. Aujourd’hui imposée dans le cahier des charges de l’appel à projet, la création d’un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) freine de nombreux acteurs. Proviridis n'est toutefois pas suspendu à la décision de l'ADEME et du CGI pour initier son réseau. "Si on a l'appui de l'ADEME, tant mieux, sinon on fera sans" résume notre interviewé.



 
 
 

Pour plus d'information

PROVIRIDIS
PROVIRIDIS met en place des infrastructures innovantes de distribution de carburants propres permettant de répondre aux enjeux environnementaux et aux contraintes économiques des consommateurs : GNV, hydrogène et électrique.

   En savoir plus 

Tags :ProviridisV-GasFos-sur-MerMarseille Fos

Pays : France



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel