Nantes : La Semitan prend réception de son premier bus GNV Urbanway

24/11/2016 Michael TORREGROSSA VĂ©hicule GNV, Bus GNV 0 commentaire(s)
Nantes : La Semitan prend réception de son premier bus GNV Urbanway
Principal opérateur de Nantes Métropole, la Semitan a pris livraison ce jeudi 23 novembre de son premier Urbanway fonctionnant au gaz naturel issu d’une commande actée en mars dernier auprès du constructeur italien Iveco.
 
D’un montant total de 39.2 millions d’euros, l’investissement de Nantes Métropole via la Semitan porte sur l’acquisition de 80 bus GNV articulés en tranche ferme et 50 en tranche conditionnelle.
 
Pour la collectivité et la Semitan, l’acquisition de ces nouveaux bus suit deux objectifs. Il s’agit d’une part de remplacer une partie de la flotte arrivée en fin de vie, majoritairement des bus diesel mais aussi quelques bus GNV, et d’augmenter son parc pour mieux répondre aux besoins des lignes les plus fréquentées.
 
Au total, la Semitan recevra une dizaine de bus d’ici à fin janvier 2017. Les rythmes de livraison s’accéléreront ensuite à compter du mois de février avec une dizaine de nouveaux bus chaque mois pour atteindre, d’ici à août 2017, les 80 bus initialement commandés.
 

Made in France

L’ensemble de la commande de la Semitan porte sur des bus articulés. Longs de 18 mètres, ils peuvent accueillir jusqu’à 109 passagers, dont 32 assis et 77 debout, et disposent de deux postes PMR. Animés par un moteur CUrsor 8 conforme à la norme Euro 6, ils sont alimentés par dix bouteilles de gaz naturel d’une capacité unitaire de 155 litres.
 
Fournis par Iveco, les bus sont assemblés à Annonay en Ardèche, et chacun nécessite quelques 1500 heures de travail pour assurer sa production, de la découpe des premières pièces au montage du châssis jusqu’à l’intégration des derniers éléments mécaniques et de la carrosserie.

Objectif 85 % de bus GNV  

Impliqué depuis 1997 dans le déploiement du gaz naturel au sein de sa flotte, la Semitan compte aujourd’hui près de 78 % de sa flotte fonctionnant au gaz naturel.
 
« Les critères de choix de ce type de véhicules par rapport au diesel sont nombreux : niveau sonore plus bas, vibrations moins affirmées, et gaz d’échappement beaucoup moins nocifs sur la santé » explique le dossier de presse de la Semitan dont l’objectif à court terme est de compter 85 % de bus GNV au sein de sa flotte.

Tags :NantesSemitanIveco

Pays : France



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel