Le nouveau Mercedes Citaro NGT en première mondiale à Busworld

08/09/2015 Michael TORREGROSSA Véhicule GNV, Bus GNV 0 commentaire(s)
Le nouveau Mercedes Citaro NGT en première mondiale à Busworld
A l’occasion du salon Busworld, qui se déroulera du 16 au 21 octobre 2015 à Courtrai en Belgique, Mercedes Benz révèlera officiellement la dernière version de son Citaro NGT, son bus au gaz naturel.

Après l’avoir annoncé il y a quelques mois, le nouveau Mercedes Citaro NGT au gaz naturel fera ses débuts au salon Busworld, en Belgique. Destiné à augmenter les parts de marché du constructeur sur le continent européen, cette nouvelle génération de bus GNV annonce de nombreuses améliorations que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

Nouveau moteur

Présenté par le constructeur il y a quelques semaines, le nouveau moteur gaz naturel M 936 G qui équipe le Citaro annonce des performances dignes d’un diesel. De 7.7 l de cylindrée et conforme à la norme Euro 6, il délivre jusqu’à 222 kW (302 ch) de puissance et un couple maximal constant de 1200 Nm de 1200 à 1600 tours minutes.

Les ingénieurs de Daimler ont également travaillé à la réduction du poids moteurs qui, avec un total de 747 kg, s’avère 25 % plus léger que la génération précédente.

Moteur GNV du nouveau Mercedes Citaro NGT

De 96 à 149 passagers

Disponible en version 12 mètres standard ou articulée, le nouveau Citaro GNV voit sa capacité d’accueil augmenter, passant de 93 à 96 passagers pour la version standard et 149 à 153 passagers pour la version articulée.

De quatre à huit cylindres GNV

Logés sur le toit pour ne pas empiéter sur l’habitacle, les réservoirs GNV sont « paramétrables » selon l’application. Selon l’application, l’opérateur peut ainsi choisir d’embarquer 4, 6, 7 ou cylindres de gaz naturel avec une capacité totale passant de 190 l à 227 l.

Les réservoirs GNV du nouveau Mercedes Citaro NGT sont situés sur le toit

Consommation réduite de 15 à 20 %

En termes de consommation, le constructeur avance un gain de 15 à 20 % par rapport au modèle précédent avec des émissions réduites d’environ 20 %. En cas d’usage biogaz, son bilan environnemental sera encore amélioré avec un bilan CO2 quasi neutre.
Les intervalles d’entretien ont également été améliorés, le changement d’huile et des bougies d’allumage intervenant désormais tous les 60.000 km (45000 km pour le moteur précédent), soit l’équivalent d’une révision par an.

Et pour valider son nouveau modèle, Mercedes a réalisé de nombreux tests en conditions extrêmes. Durant 130000 km, le bus a ainsi dû subir le froid scandinave et les chaleurs d’été à Milan. Le bus a également été testé à 1600 mètres d’altitude.

Toujours plus efficient, le nouveau Citaro NGT réduit sa consommation de 15 à 20 %.

Premières livraisons à l’automne

Pour Daimler, l’arrivée du nouveau Citaro NGT vise à répondre à la demande croissante en bus GNV en Europe, notamment en scandinavie où la demande en bus biogaz est de plus en plus importante.

Les premières livraisons du nouveau Citaro NGT devraient débuter à l'automne 2015 et le constructeur aurait déjà reçu une commande pour 64 bus d’un client allemand. 


Tags :MercedesBusworldMercedes Citaro NGT



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel