Paris précise son dispositif d’aides pour les utilitaires GNV

Paris précise son dispositif d’aides pour les utilitaires GNV
Après une première annonce rĂ©alisĂ©e en dĂ©but d’annĂ©e, la ville de Paris vient de dĂ©tailler son futur dispositif d’aide Ă  l’acquisition de vĂ©hicules propres Ă  destination des professionnels. Pour un vĂ©hicule GNV, l’aide pourra atteindre jusqu’Ă  9000 €. Le dispositif sera soumis au vote lors du prochain conseil de Paris.

12 millions d’euros mobilisĂ©s

Au total, Paris consacrera 12 million d’euros sur la mandature au financement de ce dispositif. Il se traduira par une aide versĂ©e aux professionnels, Ă  hauteur de 15 % du prix d’achat HT hors option et hors Ă©ventuel bonus de l’État, avec un plafonnement Ă  :
• 3 000 € pour un VĂ©hicule Utilitaire LĂ©ger (VUL) Ă©lectrique ou GNV dont le Poids Total AutorisĂ© en Charge (PTAC) n’excède pas 2,5 tonnes ; • 6 000 € pour un VĂ©hicule Utilitaire LĂ©ger (VUL) Ă©lectrique ou GNV dont le Poids Total AutorisĂ© en Charge (PTAC) est strictement supĂ©rieur Ă  2,5 tonnes ; • 9 000 € pour un Poids Lourd (PL) Ă©lectrique ou GNV.
A noter que ces aides seront Ă©galement accessibles aux professionnels qui souhaitent recourir Ă  un contrat de location longue durĂ©e ou de location avec option d’achat.

Une aide sous conditions

Cette aide financière concerne les professionnels souhaitant remplacer leur vĂ©hicule utilitaire thermique classĂ© 1*, 2* ou 3* par un vĂ©hicule utilitaire « propre » (Ă©lectrique ou GNV), neuf ou d’occasion. Afin d’aider les entreprises les plus modestes, notamment les artisans et commerçants, elle est destinĂ©e aux très petites entreprises de moins de 10 salariĂ©s. Chaque entreprise concernĂ©e peut bĂ©nĂ©ficier d’une seule subvention pour l’achat d’un vĂ©hicule Ă©lectrique ou GNV. Pour lutter contre la pollution de l’air sans porter prĂ©judice au dynamisme Ă©conomique de la MĂ©tropole, cette mesure sera ouverte Ă  la fois aux professionnels parisiens et Ă  ceux de la petite couronne (92, 93 et 94) qui viennent travailler Ă  Paris. En contrepartie de cette aide, le professionnel subvention devra s’engager Ă  conserver le vĂ©hicule durant au moins trois ans et Ă  ne pas acheter durant cette pĂ©riode de vĂ©hicule thermique de norme infĂ©rieure Ă  EURO5. Le dispositif, qui devrait entrer en vigueur dans le courant de l’annĂ©e, sera soumis au vote du prochain conseil de Paris qui se dĂ©roulera les 16 et 17 mars prochainsÂ…

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire