Equilibre : le bilan à mi-parcours confirme l'avantage du GNV par rapport au diesel

Equilibre : le bilan à mi-parcours confirme l'avantage du GNV par rapport au diesel
Arrivée à mi-parcours, le projet rhônalpin Equilibre dresse un nouveau bilan et confirme l’avantage du camions GNV par rapport au diesel.

Réalisé à mi-parcours, ce rapport porte sur les 6 premiers mois d’expérimentation. Il présente les résultats préliminaires issus des données de 6 premiers camions de 44 tonnes (3 Diesel et 3 GNV) répartis entre les marques suivantes : DAF, Iveco, Scania et Volvo.
 
Grâce à un système d’instrumentation, un bilan des consommations et des émissions polluantes a été effectué pour chaque véhicule en distinguant différents facteurs d’influence : charge utile, dénivelé, type de parcours etc…
 
Dans son analyse, le rapport s’est intéressé à trois principaux critères – la consommation réelle, les émissions de CO2, et les émissions de NOx – et confirme l’avantage du gaz carburant par rapport au diesel.
 
Ainsi, si les résultats sont légèrement inférieurs pour le GNV en termes de consommation et d’émissions de CO2, l’intérêt du gaz naturel en termes de qualité de l’air est indéniable avec des émissions de NOx bien inférieures pour les camions fonctionnant au gaz naturel : trois fois moins sur autoroute et presque quatre fois moins en traversée d’agglomération.


 

Prochaines étapes

Pour les membres du projet Equilibre, ce rapport n’est qu’une première analyse qu’il convient de compléter. Il s’agit d’une part d’intégrer tous les véhicules de la flotte testée, soit 15 au total, mais aussi d’affiner l’étude des consommations et des émissions. Objectif : tenir compte des principales variables observables (la nature de la route, le profil altimétrique et le poids total en charge), mais également des particularités des trajets empruntés (vitesse moyenne, trafic, nombre d’arrêt/redémarrage).
 
Des mesures complémentaires qui doivent permettre à Equilibre d’atteindre son objectif final. Celui de proposer un outil prédictif de consommation des véhicules en tenant compte du trajet et du poids total en charge. Un système d’aide à la décision qui permettra aux transporteurs intéressés par la solution gaz de plus facilement comparer les avantages apportés par rapport au diesel.


 

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. HectorPublié le 16/05/2017 à 16:53

    Dommage de se focaliser sur les NOx. Et en terme de particules ? Polluants le plus dangereux et responsable de plus de morts tous les ans.

Ajouter un commentaire