Rapport ADEME : le GNV pourrait représenter 32 % des ventes en France à horizon 2050

Rapport ADEME : le GNV pourrait représenter 32 % des ventes en France à horizon 2050
Selon l'ADEME, le GNV pourrait représenter 32 % des ventes de véhicules neufs en France à l'horizon 2050 avec un premier palier fixé à 16 % en 2035.

"Pour des usages spécifiques (parcs captifs, usages urbains et péri-urbains), le recours au vecteur gaz, notamment le biométhane d'origine renouvelable, s'avère intéressant" souligne l'ADEME dans la mise à jour de son "scénario climat énergie 2035-2050". Présenté pour la première fois en 2013, celui-ci est censé apporter une vision prospective quant au mix énergétique français dans les années à venir en s’intéressant à tous les modèles, dont évidemment celui des transports.

118.000 poids-lourds et 7000 bus au gaz à horizon 2030

Si l'ADEME ne propose étonnamment pas de mesures d'accompagnement concrètes dans le domaine des véhicules légers, elle émet plusieurs propositions dans le domaine du transport lourd. Parmi les mesures proposées figurent le prolongement de l'amortissement fiscal des poids-lourds fonctionnant au GNV ou au bioGNV jusqu'en 2030 ou le maintien de l'écart fiscal entre gaz et diesel jusqu'en 2025.

Dans le domaine des stations, l'ADEME propose des mesures de soutien à l'investissement aux stations dites "territoires" installées au sein des grandes agglomérations urbaines.

D'après l'ADEME, les mesures proposées devraient permettre le déploiement de 118.000 poids-lourds au GNV et 7000 bus GNV supplémentaires à horizon 2030. Un déploiement qui sera également favorisé par la multiplication des Zones à Circulation Restreinte (ZCR) et la mise en place de péage urbains favorables aux véhicules à faibles émissions.

En termes de mix-énergétique, la part du gaz dans la consommation énergétique des transports (hors aérien) pourrait représenter 12 % à horizon 2035 et 48 % à horizon 2050.


 

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire