Renault teste le GNV pour ses activités logistiques

Renault teste le GNV pour ses activités logistiques
Engagé à réduire son empreinte carbone pour le transport de ses pièces vers ses différents sites de production, Renault a pu tester durant quelques semaines la technologie GNL.
 
« Parmi les leviers pour une logistique plus écologique il y a le choix d’avoir un carburant moins polluant » résume Frédéric Robert, Responsable environnement de la Supply Chain. A Batilly, le constructeur a ainsi testé durant trois semaines un camion au gaz naturel liquéfié via son partenaire Transalliance. Objectif : expérimenter la technologie sur les quelque 500 kilomètres reliant l’usine de Batilly, où sont assemblés les Renault Master, à un fournisseur de pièces situé à Metz.
 

Usage identique au diesel

« Un chauffeur lambda ne verra pas de différence dans la conduite. Avec une boite robotisée, les rapports montent et descente tout seul » détaille Stéphane Marquet, responsable technique et formation au sein du groupe Transalliance. « Il n’y a pas d’impact sur le temps de parcours ni sur la vitesse » renchérit Frédéric Robert. Seule spécificité : la procédure de ravitaillement du camion sur les stations qui, après une formation rapide, « n’est pas si compliquée ».
 
Quant à savoir si la technologie gaz sera intégrée dans la chaîne logistique de la marque au losange, des études sont actuellement en cours.
 
« On a constaté que plus le camion est chargé, plus les distances sont longues, plus les gains écologiques sont élevés par rapport au diesel » note le responsable de la marque. « Il faut à présent que les équipes de la Supply Chain sélectionnent les flux logistiques les plus adaptés en distance et en chargement pour qu’ils soient situé près des stations » ajoute-t-il, espérant un déploiement rapide des stations mais également de l’offre des différents constructeurs.




Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. AlainPublié le 26/06/2018 à 19:37

    Fiat doit retirer ses modeles GNV dommage que Renault n en profite pas pour introduire des renault ou Dacia GNV sur le marché des VL!!!

    A quand un constructeur francais avec du GNV en OEM pour les VL?

Ajouter un commentaire