RM Gaz : du GPL au Kangoo GNV

RM Gaz : du GPL au Kangoo GNV
Equipementier spécialisé dans l’automobile, RM Gaz a su développer son expertise dans le domaine du GPL et GNV. Avec Romeo Mencuccini, Gaz-Mobilité revient sur l’historique de la société et son positionnement sur le marché.

1990 : les années GPL

Pour RM Gaz, l’aventure commence en 1990 avec la conversion des premiers modèles GPL « A la base, nous sommes issus de l’automobile. Dans les années 90, nous avons ouvert une première antenne dédiée au GPL. A l’époque, les années étaient bien meilleures et nous nous sommes finalement concentrés sur cette activité » se souvient Romeo Mencuccini.

« A l’époque, le constructeur travaillait directement avec les constructeurs pour l’équipement des véhicules neuf. Nous sommes notamment représentant de l’équipementier italien Landirenzo qui est le fournisseur de tous les constructeurs qui ont du GPL au sein de leur catalogue » précise notre interlocuteur.

2004 – 2005 : premiers pas dans le gaz naturel

Alors que les ventes de GPL dégringolent suite à l’abandon brutal du bonus, RMGAZ commence à s’intéresser au GNV avec une approche similaire à celle du GPL. Cette fois, ce sont les petits utilitaires Porter que RM Gaz convertit pour le compte du constructeur italien Piaggio, essentiellement la ville de Paris et la région parisienne !

RM Gaz a également beaucoup travaillé sur la partie R&D, développant une Prius hybride GNV mais aussi d’autres prototypes comme des scooters. Parmi les réalisations les plus récentes figurent la Citroën 2CV GNV mis en service il y a quelques semaines par l’association francilienne 4 roues sous 1 parapluie en collaboration avec GRDF (voir notre article).

Des Kangoo GNV pour Nantes

Développé il y a maintenant 4 ans pour le compte de GRDF, le Kangoo GNV de RM Gaz a notamment su séduire Nantes Métropole qui en acquis une soixantaine en 2014.

Pourquoi le Kangoo ? La réponse est simple : « La difficulté était de trouver un utilitaire qui soit aussi proposé en essence » argumente Romeo Mencuccini qui a du modifier le réservoir essence et le système d’échappement. Objectif : libérer suffisamment d’espace pour embarquer trois bonbonnes de 17 kilos de gaz naturel et proposer jusqu’à 300 kilomètres d’autonomie avec une charge utile diminuée de seulement 100 kilos par rapport au modèle original.

Et si le prix de ce Renault Kangoo GNV, annoncé à 15.000 € HT, reste abordable pour les collectivités, les demandes restent plutôt rares. « Nous ne sommes pas intégrés à une offre constructeur  puisqu’il s’agit d’un modèle de seconde monte » regrette notre interviewé. Même problématique quant au référencement UGAP, une centrale d’achat souvent privilégiée par les collectivités.

«  Nous essayons de prendre contact avec les différentes collectivités en identifiant celles qui ont déjà une station privative. On leur met à disposition un véhicule à l’essai. Si la collectivité est convaincue, elle peut ensuite lancer un appel d’offres auquel nous répondons à travers un concessionnaire » explique Romeo Mencuccini.

Pour le marché de Nantes, RM Gaz a travaillé avec l’un de ses 90 installateurs locaux pour rassurer la collectivité en offrant un contact local capable d’assurer le suivi technique de la flotte. « Nous proposons également de former les mécaniciens des centres techniques municipaux pour qu’ils puissent faire les interventions sur le système » complète notre interviewé.

Quant à savoir si RM Gaz compte proposer d’autres véhicules GNV que le Kangoo, la réponse de notre interlocuteur reste prudente.
« Le souci du GNV, c’est l’intégration. Je ne pense pas qu’un client accepte un réservoir dans son coffre. Ensuite, il y a un cout de développement. Il y a des véhicules où l’intégration est facile et d’autres où cela est plus compliqué. Sans volume, on arrive à un prix exorbitant » précise t-il.
 

Tags :RM Gaz

Pays : France



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel