Seat et Aqualia s'associent pour produire du bioGNV à partir d'eaux usées

Seat et Aqualia s'associent pour produire du bioGNV à partir d'eaux usées
En Espagne, Seat et Aqualia s’unissent pour lancer la production d’un gaz naturel 100 % renouvelable produit à partir d’eaux usées et destiné à alimenter les véhicules GNV.
 
Au total, la collaboration entre Aqualia et Seat devrait durer 5 ans et les deux partenaires ont d’ores et déjà débuté leurs tests au sein d’une usine de traitement des eaux usées située à Jerez de la Frontera, une ville espagnole située au sud de l'Andalousie, dans la province de Cadix.
 
Dans le cadre du projet, baptisé Smart Green Gas, Seat a fourni à Aqualia deux Seat Leon TGI qui seront ravitaillées à l’aide du biométhane produit sur place. Pour les deux partenaires, il s’agit de valider l’ensemble du processus, de la production à l’utilisation du gaz au sein des véhicules.
 
« Ce projet commun est un pas en avant dans le développement d’une économie circulaire » précise le communiqué de presse de Seat. Pour le constructeur espagnol, l’utilisation de voitures alimentées au biométhane doit permettre d’améliorer le bilan carbone du véhicule au gaz vis-à-vis des véhicules essence.
 
« Avec ce projet de développement avec Aqualia, Seat est devenue la première marque automobile du pays à utiliser du biométhane produit à partir d’eaux usées » a souligné Matthias Rabe, Vice-Président de Seat en charge de la R&D.
 
« Développer le projet Smart Green Gas sur un site de traitement des eaux usées de taille moyenne pourrait potentiellement alimenter plus de 300 véhicules. Cela permettrait aux villes de pouvoir alimenter leurs bus urbains, leurs bennes à ordures, leurs voitures de police ou leurs ambulances » précise Felix Parra, Directeur Général d’Aqualia.
 
Soutenu par le Centre pour le développement technologique industriel (CDTI) espagnol, le projet Smart Green Gas compte différents partenaires industriels et universitaires tels que Gas Natural Fenosa ou encore Naturgas EDP.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire