Stations GNV – Quelle réponse de la France à la Directive AFI ?

16/09/2015 Michael TORREGROSSA Véhicule GNV, Stations GNV 0 commentaire(s)
Stations GNV – Quelle réponse de la France à la Directive AFI ?
Alors que la France devra soumettre à l’Europe un schéma directeur sur les infrastructures de ravitaillement GNV d’ici à novembre 2016, une première cartographie vient d’être publiée et offre un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler le futur réseau français de stations GNV.

Quel réseau français de stations GNV d’ici à fin 2020 ? Alors que la France devra répondre à la question d’ici novembre 2016 pour répondre aux obligations de la Directive AFI sur les carburants alternatifs,  GRTgaz vient de publier sur Twitter une première cartographie. Présenté comme un document de travail plus qu’un réel plan de déploiement, cette carte pourrait servir à alimenter les réflexions entre les acteurs concernés et à préciser les ambitions de déploiement pour chaque territoire.

Une projection de 385 stations GNV d’ici fin 2020

Pour dresser sa cartographie, GRTgaz s’est appuyé sur les recommandations de la Directive AFI et notamment la distance maximale de 150 kilomètres entre chaque station.

« Nous sommes partis sur un ratio de 1 station pour 100.000 habitants pour les zones urbaines/suburbaines qui figurait dans les premiers projets de la directive mais qui n’apparait plus aujourd’hui. Ce ratio n’a pas été retenu dans la version définitive de la directive, mais il est encore régulièrement cité » explique Vincent Rousseau, Directeur de projet GNC et GNV au sein de GRTgaz et auteur de la carte.

Au final, la carte réalise une projection de 385 stations GNV d’ici à fin 2020 qui permettrait de créer un réseau « essentiel » pour amorcer le marché, pour les poids-lourds mais aussi pour les véhicules légers, avant d’aller vers de nouveaux paliers sur les échelles 2025-2030 tout en tenant compte du levier important que constitue le biomethane.

Une vision nationale indispensable

A l’instar des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques, le GNV a besoin d’une communication étatique pour organiser la mobilisation des territoires et donner un cadre et une direction précise à la filière car l’électrique ne sera pas la seule solution à la mobilité du futur.

L’infrastructure reste aujourd’hui la condition sine qua none à toute émergence d’une filière alternative. C’est précisément la raison pour laquelle l’Europe s’est saisie du sujet avec la Directive AFI qui doit permettre d’avoir une projection précise sur les déploiements à venir dans chaque Etat membre et de rassurer investisseurs et acteurs concernés sur l’avenir et le développement de chaque filière sur le continent.

Au final, si elle s’avère forcément fausse puisqu’elle ne prend compte de nombreux paramètres pour l’établissement du réseau, cette carte pourrait servir de base pour alimenter les débats et entamer la construction d’un véritable projet national en lien avec l’Etat, les territoires et l’ensemble des acteurs de la filière GNV…

Stations GNV - Télécharger la carte en haute définition

Tags :GRTgazDirective AFI

Pays : France



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel