Tata Motors lance un premier bus GNL en Inde

16/11/2016 Michael TORREGROSSA VĂ©hicule GNL, Bus GNL 0 commentaire(s)
Tata Motors lance un premier bus GNL en Inde
En Inde, le premier bus fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) a été inauguré début novembre par les autorités indiennes et le constructeur Tata Motors.

Présenté comme un projet pilote, ce premier bus GNL doit permettre de mieux évaluer les avantages de la technologie en vue d’une adoption à plus grande échelle sur le territoire de la ville de Thiruvananthapuram, dans la Province de Kerala, au sud de l’Inde.

Le développement de ce bus d’un nouveau genre est le fruit de la collaboration entre Petronet LNG, Indian Oil Corporation, et Tata Motors. Egalement partenaire du projet, a société américaine Chart Industries a apporté son expertise sur la partie ravitaillement.

700 kilomètres d’autonomie

Baptisé LPO1613, le bus GNL de Tata Motors revendique jusqu’à 700 kilomètres d’autonomie.

« Si tout va bien, nous prévoyons un lancement commercial pour avril 2017 » a précisé l’un des ingénieurs de Tata. Le constructeur répartira son offre entre deux modèles : un bus 9 mètres de 35 places et un bus 12 mètres de 50 places.

Ambition nationale

Le gouvernement avait déjà formulé par le passé son souhait de développer l’usage du GNL, moins cher que le diesel, pour les applications ferroviaires et le transport routier. Dans la Province de Kerala, l’opérateur en charge des transports publics compte une flotte de 6000 bus et a déjà annoncé son intention d’utiliser le gaz naturel.

De son côté le ministère indien des transports devrait publier dans les prochains une note précisant ses ambitions dans le domaine du GNL carburant. Celle-ci serait assortie d’une série de réglementations spécifiques liées à la conversion des véhicules et au déploiement de stations de ravitaillement.

Tags :TataChart Industries

Pays : Inde



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel