Transport routier : l'Allemagne identifie le GNL comme la principale alternative au diesel

Transport routier : l'Allemagne identifie le GNL comme la principale alternative au diesel
Un rapport publié par le Ministère Fédéral allemand des Transports et de l'Infrastructure numérique (BMVI) identifie le GNL comme la seule principale au diesel pour le transport routier « longue distance ».

Electrique, hydrogène… alors que bon nombre de carburants alternatifs cherchent à se faire une place dans le monde du transport longue distance, un rapport édité par le Ministère Fédéral allemand des Transports et de l'Infrastructure numérique estime que le GNL reste la seule alternative au diesel à court et moyen terme.
Concentrée sur les poids-lourds, la feuille de route du ministère allemand étudie différentes alternatives au diesel : du gaz à l’hydrogène en passant par les véhicules à batteries.

Dans ses conclusions, l’étude indique que le GNL reste la seule alternative « de masse » par rapport au diesel. Cela jusqu'à ce que les systèmes de piles à hydrogène évoluent technologiquement. Une maturité qui, selon les autorités allemandes, n’interviendrait pas avant 2030.

Dans son rapport, le ministère allemand estime que 50.000 camions tracteurs long-courriers seront vendus d'ici 2030, dont 1 000 seront soutenus par un programme d'incitation que le gouvernement annoncera prochainement. 

Tags :BMVI

Pays : Allemagne



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel