UPS investit dans 440 nouveaux véhicules au GNV

UPS investit dans 440 nouveaux véhicules au GNV
Le géant du fret UPS va investir plus de 90 millions de dollars pour de nouveaux véhicules au gaz naturel. La multinationale conforte ainsi sa place parmi les leaders mondiaux du transport au GNV.
 
Beaucoup de ses camionnettes brunes emblématiques roulaient déjà au GNV. Depuis plusieurs années, le spécialiste mondial du transport de marchandises s'affaire à renouveler sa gigantesque flotte pour des modèles roulant au gaz naturel. 4400 de leurs véhicules circulent déjà au GNV, alimentés par un réseau de 31 stations-services dédié. En 2017, UPS poursuit son investissement en annonçant son intention d'intégrer 440 nouveaux véhicules au gaz naturel et de construire 6 nouvelles stations GNV.
 

Plus de 230 millions de litres de gaz consommés

Dans le lot, 390 nouveaux camions et tracteurs au gaz naturel compressé (GNC) et 50 véhicules au gaz naturel liquéfié (GNL). Les nouvelles stations de ravitaillement en GNV seront réparties en Ontario et en Colombie-Britannique pour le Canada. La station Ontarienne aura la particularité d'être alimentée exclusivement par du gaz naturel d'origine renouvelable.
 
Aux États-Unis, les pompes au gaz naturel s'implanteront en Californie, Floride, Kansas, Kentucky et Caroline du Nord.
 
Coût total de l'opération : plus de 90 millions de dollars. En 2016, UPS investissait déjà 100 millions de dollars dans une opération similaire. La firme a consommée plus de 230 millions de litres de gaz naturel l'année dernière dont 15 millions d'origine renouvelable.

Tags :UPS

Pays : Etats-Unis, Canada



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel