Le véhicule GNV poursuit sa montée en puissance en Belgique

Le véhicule GNV poursuit sa montée en puissance en Belgique
La filière belge profite de sa présence au salon de l’automobile de Bruxelles pour dresser un bilan de l’année écoulée et souligner la dynamique de plus en plus forte en faveur du GNV.
 

5400 véhicules GNV en circulation

Alors que la Belgique ne comptabilisait qu’un peu plus de 650 véhicules au gaz fin 2013, le marché largement progressé au cours des dernières années, passant de 2600 à près de 5400 véhicules en circulation au 1er janvier 2017.
 
En 2016, le Volkswagen Caddy GNV (photo ci-dessous), disponible en version combi ou utilitaire, a été le modèle le plus populaire sur le marché belge.
 
« Notre ambition est de multiplier le parc par deux chaque année » nous confie Didier Hendrickx, Marketing & Communication Manager Gas.be. « D’ici à fin 2017, nous espérons donc compter plus de 10.000 véhicules GNC sur nos routes ».

Une offre de plus en plus large

L’essor du marché belge vient doper l’offre. Au salon de l’automobile de Bruxelles, les nouveautés ne manquaient pas avec la présentation des nouvelles Audi A4 (ci-dessous) et A5 e-tron et de la Volvo V90 bi-fuel, désormais disponibles à la commande.
 
Sur le salon, la dynamique en faveur du gaz est palpable. Indépendamment d’un espace dédié à la filière, l’offre est largement mise en avant sur les stands des différents constructeurs.


 

75 stations opérationnelles

Parallèlement à l’évolution du nombre de véhicules en circulation, les stations de ravitaillement en gaz naturel poursuivent leur développement. On en compte 75 en Belgique aujourd’hui contre une quarantaine il y a seulement un an.
 
D’ici à la fin 2017, le nombre de station GNC devrait atteindre la centaine. « En Région wallonne, les gestionnaires de réseau encouragent la construction de ces points de ravitaillement en offrant des conditions de raccordement particulièrement avantageuses » rapporte le communiqué de NGVA, l’association belge pour le GNV.
 

Un nouveau coup de pouce en Wallonie

Particularité de la Belgique : les aides financières ne sont pas accordées par les pouvoirs publics mais directement par les acteurs de la filière. De 2014 à 2016, le secteur gazier a ainsi octroyé près de 2.000 primes à l’achat de véhicules gaz naturel.
 
Depuis le début de l’année, l’accent est mis sur le territoire wallon afin d’encourager une expansion similaire à celle enregistrée en Flandre.
 
Une prime de 500 euros est ainsi octroyée par les gestionnaires de réseaux pour tout particulier résidant en Wallonie faisant l’acquisition d’un véhicule au gaz naturel durant la période du 13 janvier au 28 février 2017.
 
A cette prime vient s’ajouter une politique particulièrement favorable aux véhicules gaz comme l’exemption de la taxe de mise en circulation et de circulation annuelle sur les véhicules CNG en Région flamande et le soutien financier important des autorités wallonnes pour tout achat de véhicules alternatifs par un acteur public. Les autorités wallones ont également clarifié la réglementation en matière de station-service CNG pour faciliter les déploiements (lire notre article).

Tags :Salon de Bruxelles

Pays : Belgique



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel