Une flotte de 40 véhicules GNV pour l’aéroport de Bruxelles

02/03/2016 Michael TORREGROSSA Véhicule GNV, 0 commentaire(s)
Une flotte de 40 véhicules GNV pour l’aéroport de Bruxelles
Avec pour objectif de réduire son empreinte écologique, l’Aéroport International de Bruxelles va remplacer 40 véhicules de service par des véhicules au gaz naturel au cours des deux prochaines années.

« Lors de chaque futur remplacement, on examinera la possibilité d’opter pour un véhicule écologique » précise le communiqué de l’Aéroport de Bruxelles qui souhaite acquérir 40 véhicules GNV pour sa flotte et 30 bus électriques via un appel d’offres à venir.

« En tant qu’exploitant de l’aéroport, en 2011, nous nous sommes engagés à réduire nos émissions de CO2 de 20% par rapport à 2009 d’ici 2020. Chaque fois que nous achetons du matériel neuf, nous cherchons des solutions écologiques qui offrent en même temps un confort accru à nos passagers. C’est ainsi que nous avons rapidement découvert les bus électriques et les véhicules au gaz naturel. Les voitures au gaz émettent 90% de particules fines de moins que les voitures utilisant les carburants classiques » souligne Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company, l’exploitant de l’aéroport.

Alors qu’il lancera prochainement un appel d’offres pour s’équiper de 30 bus électriques à partir de 2018, l’aéroport engagera également l’acquisition d’une quarantaine de véhicules au gaz naturel au cours des deux prochaines années. « Les véhicules au gaz émettent 90% de particules fines en moins et 20% de CO2 en moins que les voitures au diesel et à l’essence » souligne le communiqué de l’aéroport.

Afin de mener à bien son projet, l’aéroport a conclu un partenariat avec Eandis, société spécialisée dans les achats de solutions durables.


en savoir plus




Tags :BruxellesAéroport de BruxellesEandis

Pays : France



Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel