Vendée : Agribiométhane dévoile sa future station bioGNV

Vendée : Agribiométhane dévoile sa future station bioGNV
En Vendée, Agribiométhane vient de révéler sa future station GNV publique. Installée à Mortagne-sur-Sèvre, celle-ci distribuera du bioGNV issu de la méthanisation agricole sous l’appellation Agricarbur’.
 
Deux ans après l’expérimentation d’un car scolaire fonctionnant au biogaz, le département de la Vendée poursuit son engagement en faveur du bioGNV et annonce le lancement de la première station de « carburant vert » issu de la transformation d’effluents agricoles en France.
 
Installée à Mortagne-sur-Sèvre, la future station sera inaugurée en septembre prochain et pourra alimenter jusqu’à 8 camions par heure. Accessible 24h/24, elle proposera deux voies pour poids-lourds et une voie dédiée aux véhicules légers.
 
Côté technique, c’est Mesure Process, une société spécialisée dans l’intégration, qui fournira l’ensemble des éléments indispensables au bon fonctionnement de la station.
 
En termes d’investissements, quelques 950.000 euros seront nécessaires à la construction de cette nouvelle station qui bénéficie du soutien financier de la communauté de commune, du Pays du Bocage Vendéen et de la Région Pays de la Loire.


 

AgriCarbur’ : un carburant vert inédit

Détenue à 90 % par Agribiométhane et à 10 % par Vendée Energie, la SEM du SydEV, la société Agribiométhane Carburant a été créée suite à une étude réalisée l’an dernier et financée par l’ADEME, le SyDEV et GRDF.

Concrètement, la société aura à charge de fournir le gaz vert qui alimentera la station sous l’appellation Agricarbur, version vendéenne du Karrgreen de Liger en Bretagne. Egalement installée à Mortagne-sur-Sèvre, l’unité de méthanisation d’Agribiométhane fabrique son biogaz à partir des déchets agricoles fournis par quatre exploitations partenaires.
 
Selon AgriBiométhane, la station de Mortagne-sur-Sèvre sera en capacité de distribuer plus 1000 tonnes d’Agricarbur’ chaque année, soit une consommation équivalente à 800 véhicules légers ou 40 poids-lourds. 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire