Volvo prend position en faveur du GNL

Volvo prend position en faveur du GNL
Considérant le GNL comme « la meilleure alternative » au diesel pour le transport lourd, Volvo compte intensifier sa présence sur le marché du gaz carburant.

Si on ne pense pas forcément au groupe suédois Volvo lorsqu’on parle de gaz naturel, les choses pourraient être amenées à changer au cours des prochains mois. Par un communiqué de presse, la marque a indiqué vouloir intensifier le développement de véhicules au gaz pour le transport longue distance et le transport régional lourd. Elle fait notamment référence à une nouvelle réglementation européenne, adoptée au mois de mai, imposant la déclaration des émissions de CO2 pour les poids-lourds à compter de 2019.

« Un grand nombre de nos clients - et par extension de leurs propres clients - mettent déjà tout en œuvre pour réduire leur empreinte environnementale. Cette réglementation encouragera le développement de solutions réduisant les émissions. Volvo y voit un fort potentiel pour accroître la part de marché du GNL. Notre vision : que les véhicules Volvo ne génèrent plus d'émissions, même si pour y parvenir nous devrons recourir non pas à une solution unique, mais à plusieurs solutions en parallèle », a précisé Lars Mårtensson, Director Environment and Innovation chez Volvo Trucks.

Soulignant les perspectives offertes par le gaz carburant et sa déclinaison renouvelable, le bioGNV, le représentant de Volvo considère le GNL comme la « meilleure alternative » pour les transports lourds.

« Nous avons désormais besoin de véhicules au gaz qui rivalisent avec les versions Diesel en matière de consommation et de performances et devons continuer à développer les infrastructures GNL. Nous avons réalisé des progrès majeurs sur ces deux fronts », a ajouté Lars Mårtensson.

Si Volvo s’est déjà positionné sur le GNC avec le Volvo FE GNV, la marque suédoise restait jusqu’à aujourd’hui très timide sur la partie GNL. Une situation qui devrait rapidement changer au cours des prochains mois et qui permettra aux transporteurs de bénéficier d’une offre plus diversifiée. 

Tags :Volvo




1 commentaire


Publié le 18/10/2017 à 06:53 par GIRAUD
Considérant l’adoption, au mois de Mai 2017 de la nouvelle réglementation européenne concernant la déclaration des émissions de CO2 développées par les poids lourds à partir de 2019. Certaines sociétés vont devoir adapter leur parc, pour se mettre en conformité avec cette nouvelle règle. D’où l’intérêt de voir adopter de plus en plus le gaz naturel comme carburant véhicule: GNV, GNL.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post


Sponsors 2017
Soutien institutionnel