Yvelines – Du GNV et du biogaz pour Maisons-Laffitte

Yvelines  Du GNV et du biogaz pour Maisons-Laffitte
  Dans les Yvelines, la municipalité de Maisons-Laffitte s’engage en faveur du gaz naturel. Après avoir fait l’acquisition d’un premier véhicule GNV, la ville souhaite mettre en place un méthaniseur pour la production de biogaz. Ca gaz pour Maisons-Laffitte ! Depuis début septembre, la ville dispose d’un Renault Kangoo fonctionnant au gaz naturel. Spécialement équipé par l’entreprise RM Gaz, ce Kangoo a été transformé avec l’ajout de trois réservoirs GNV offrant une autonomie de 350 kilomètres en gaz naturel. Une opération économe qui n’a coûté que 1500 euros à la Mairie.

Une benne GNV en novembre

Courant novembre, la ville mettra en place un second véhicule. Il s’agira cette fois d’un Kangoo équipé d’une benne pour les espaces verts.
 
« Ce sera la première camionnette à benne d’Île-de-France à rouler avec ce carburant », souligne Philippe Liégeois, conseiller municipal délégué au développement durable, dans un article diffusé par Le Courrier des Yvelines.

Un compresseur financé par le Sigeif

Pour faire le plein de ses véhicules GNV, Maisons-Laffitte s’est équipée d’un compresseur installé au cœur du centre technique municipal.
 
Au total, l’équipement a coûté 10.000 euros à la collectivité, dont 2.600 euros financés par le Sigeif, le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France.

Une étude sur la production de biogaz

Au-delà de l’équipement en véhicules GNV, la municipalité a également lancé une étude pour l’installation d’un méthaniseur destiné à la production de biogaz.
 
Pour la collectivité, il s’agit de valoriser la filière hippique en « recyclant » quelques 16.000 tonnes de crottin produits chaque année.
 
« Ce «bio-GNV» servirait comme carburant, mais pourrait aussi être exploité pour «générer de l’électricité» ou «chauffer les foyers » précise Philippe Liégeois. 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire