Seine-et-Marne : la Ville de Chelles va passer 30 % de sa flotte au GNV

Seine-et-Marne : la Ville de Chelles va passer 30 % de sa flotte au GNV
En Seine-et-Marne, la ville de Chelles vient de lancer une consultation publique pour l’acquisition d’une quarantaine de véhicules GNV et la fourniture d’une station de ravitaillement. Objectif : passer 30 % de sa flotte au gaz naturel dans les trois ans à venir.

Au-delà des transports de marchandises et de voyageurs, le gaz naturel séduit également les collectivités locales. En Seine-et-Marne, la ville de Chelles vient de lancer un marché pour l’acquisition de 39 véhicules roulant au GNV destinés à ses services municipaux.

L’appel d’offres est divisé en trois lots. Le premier concerne la fourniture, l’installation et la maintenance d’une station GNV à remplissage rapide avec un débit inférieur à 80 Nm3/h correspondant au seuil de déclaration au titre des ICPE. Selon le document diffusé par la commune, celle-ci devra être dimensionnée pour permettre à minima le remplissage successif de 3 véhicules de types utilitaires.
 
Les deux autres lots sont dédiés à l’acquisition des véhicules. Le premier concerne l’acquisition de 33 véhicules neufs répartis entre VL, VUL (au moins 4.5 m3) et VU (au moins 10 m3) tandis que le second porte sur la fourniture de 6 véhicules neufs de types « petits utilitaires ». Dans tous les cas, l’appel d’offres impose un fonctionnement bicarburation essence + GNV.
 

Objectif : 30 % de la flotte au GNV

Pour Chelles, cet appel d’offres entre dans le cadre du renouvellement progressif de sa flotte qui devrait conduire à compter jusqu’à 30 % de véhicules au gaz dans les trois ans à venir.   
 
La date limite de réponse au marché est fixée au 9 septembre 2017. 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire