Le marché du véhicule GNV en France, en Europe et dans le monde

Le march du vhicule GNV en France, en Europe et dans le monde
Si la filière française du GNV reste aujourd’hui assez confidentielle, d’autres pays sont beaucoup plus avancés dans le domaine. De l’échelle mondiale à l’Europe en passant par la France, petit tour d’horizon du marché du gaz naturel carburant.

19 millions de véhicules GNV dans le monde

Quelques 19 millions de véhicules GNV, soit 2% du parc, sont actuellement en circulation à travers le globe. En règle générale, c’est dans les pays où les ressources en gaz naturel et les stations de ravitaillement sont les plus développées que le gaz carburant rencontre le plus de succès. Sans oublier le prix à la pompe qui reflète un facteur décisif dans le choix des consommateurs.

A l’échelle mondiale, l’Iran arrive ainsi en tête avec plus de 3,5 millions de véhicules GNV en circulation suivi par la Chine et le Pakistan. En Amérique Latine, l’Argentine et le Brésil se classent en quatrième et cinquième. Capitale européenne du GNV, l’Italie se place en 7ème position au classement mondial.

Et 1.2 millions en Europe

A l’échelle européenne, ce sont 1.2 millions de véhicules GNV qui circulent actuellement dont une grande majorité en Italie avec près de 900.000 véhicules en circulation. Avec près de 100.000 véhicules sur ses routes, l’Allemagne se place en seconde position du classement européen.

Le marché du véhicule GNV en France

Si le marché de la voiture particulière GNV reste aujourd’hui marginal dans l’hexagone, les usages du gaz carburant sont plus importants dans le secteur des transports lourds. A ce jour, la France totalise 13.000 véhicules fonctionnement en GNV soit moins de 0,2 % du parc.

Si le secteur du transport routier est en pleine effervescence, c’est aujourd’hui dans les collectivités que le GNV est le plus développé. 10 % des bus et des bennes à ordure roulent déjà au GNV tandis que 2/3 des villes de plus de 200.000 habitants ont adopté le GNV & bioGNV pour le transport collectif.

Vhicules GNV en France : rpartition par catgorie

De belles perspectives : 65 millions de véhicules d’ici 2020

Alor que le parc mondial ne cessera de s’agrandir au cours des prochaines années, passant de 800 millions à 2 milliards de véhicules d’ici 2050, la recherche de carburants alternatifs s’avère de plus en plus indispensable.

Selon l’International Gas Union, l’adoption des véhicules GNV s’accéléra rapidement au cours des prochaines années l y aura 65 millions de véhicules fonctionnant au GNV ou au bioGNV à travers le monde d’ici à 2020.

A la même période, l’AFGNV table sur un chiffre de 40.000 véhicules et 300 stations GNV opérationnelles à travers l’hexagone. Porté par des obligations environnementales de plus en plus strictes, le secteur des transports lourds et des véhicules utilitaires légers devraient fire partie des plus dynamiques au cours des prochaines années.

Europe : une Directive pour booster la filière

En Europe, le développement de la filière devrait s’intensifier grâce à la directive européenne AFI qui contraint chaque état membre à définir un plan d’actions précis sur leurs projets de déploiement de stations GNV. Afin d’assurer un maillage correct du territoire, les ambitions européennes tablent sur une station GNC tous les 150 km et une station GNL tous les 400 km. De quoi rassurer les utilisateurs sur les possibilités de ravitaillement et permettre un bon essor de la filière.

Partager cette page