Finistère : le SDEF lance un marché AMO pour ses futures stations GNV

Finistère : le SDEF lance un marché AMO pour ses futures stations GNV
En Bretagne, le syndicat d’énergie du Finistère (SDEF) vient de lancer un marché pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la conception de son futur réseau de stations GNV.

Constitué d’un accord-cadre mono-attributaire et de marchés subséquents par station publique créée, le marché porte sur la constitution d’un réseau de 7 stations publiques GNC sur le territoire.

Morlaix, Quimper, Brest-Landerneau… dans une première phase, trois stations publiques seront implantées dans des pôles urbains et logistiques. Dans un second temps, quatre stations supplémentaires seront étudiées à Carhaix, Landivisiau, Châteaulin et Quimperlé.

Montage, programmation conception, assistance au choix des prestataires et travaux, assistance pour l’ensemble des procédures d’aménagement, évaluation des performances de l’exploitant… le marché AMO lancé par le SDEF identifie plusieurs parties techniques qui se suivront chronologiquement.

Si le calendrier dépendra notamment de la maîtrise foncière des sites envisagés, le SDEF espère pouvoir ouvrir ses premières stations fin 2018.

Pour le SDEF, ce plan de déploiement s’inscrit dans le cadre de Bretagne Mobilité (Bio)GNV », une initiative régionale visant à développer les infrastructures GNV sur le territoire breton. Celle-ci regroupe de nombreux acteurs dont les quatre syndicats d’énergie bretons, le Conseil Régional, GRDF ou GRTgaz.

L’appel d’offres du SDEF est ouvert jusqu’au 15 janvier à 12h00.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire