Le Japon et l'Indonésie s'allient pour développer le GNV à Jakarta

Le Japon et l'Indonésie s'allient pour développer le GNV à Jakarta
Un consortium japonais mené par Toyota, Hino et Toho Gas et accompagné par l'agence gouvernementale de recherche et de développement du Japon (NEDO), s'apprête à lancer un projet de développement du GNV en Indonésie.

Infrastructures, stations-service, véhicules : tout reste à construire en Indonésie pour développer l'utilisation du gaz naturel routier. C'est l'objet de l'expérimentation portée par le consortium Japonais en accord avec le ministère Indonésien de l'énergie et des ressources minérales.

Un projet qui s'étale de décembre 2017 à mars 2021 et qui permettra d'introduire l'ensemble des installations nécessaires à l'expansion du GNV en Indonésie et particulièrement dans sa capitale Jakarta. En collaboration avec Pertamina, le pétrolier national Indonésien, le consortium et le NEDO installeront trois stations-service de technologie Japonaise distribuant du gaz naturel compressé et exploiteront une flotte de véhicules au GNC.
 


 

Objectif : 2 millions de véhicules au GNV en Indonésie

L'Indonésie espère introduire 2 millions de véhicules au GNC et installer 646 stations de remplissage d'ici 2025. Un objectif qui s'inscrit dans le cadre de son plan énergétique national et soutenu par l'initiative du consortium. Le groupement Japonais apportera également un aide administrative aux autorités Indonésiennes afin que l'introduction du GNV s'effectue sur les normes internationales. 

En augmentant l'utilisation du gaz naturel pour le transport et l'industrie, le pays veut réduire les importations et la consommation de pétrole. Peuplée par plus de 30 millions d'habitants, la métropole de Jakarta souffre de la pollution comme beaucoup de grande villes d'Asie du sud-est. Avec ses émissions de gaz à effet de serre significativement réduites et quasiment aucune particule fine rejetée, le gaz naturel comme carburant de transport peut apporter une solution efficace à la capitale.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire