Stations GNV en Loire-Atlantique : le SYDELA lance une enquête auprès des transporteurs

Stations GNV en Loire-Atlantique : le SYDELA lance une enquête auprès des transporteurs
Entreprises publiques et privées, associations, transporteurs de voyageurs et de marchandises... Près d'une centaine de participants étaient mobilisés le mardi 17 avril à l’invitation du SYDELA et de ses partenaires. Objectif :  parler de la filière GNV, présenter ses avantages et évoquer le futur plan de déploiement du département.

Au total, plus d’une dizaine de partenaires étaient associés à cette matinée GNV organisée par le SYDELA, le syndicat d’énergie de Loire Atlantique, dont GRDF, GRTgaz, l’ADEME et les principaux réseaux professionnels (FNTV, FNTR, TLF…).

Très pédagogique, la matinée a permis de faire le point sur le GNV, encore régulièrement confondu avec le GPL, ainsi que ses atouts sur le plan environnemental et fiscal. Les témoignages de Nantes Métropole, précurseur avec sa flotte de bus au gaz naturel, des Transports Perrenot et d’Envie 2E ont par ailleurs permis de lever certains freins psychologiques quant à l’utilisation au quotidien du gaz carburant.  

Les transporteurs appelés à s’exprimer

Pour le SYDELA, cette réunion était également l’occasion d’annoncer le lancement d’une vaste enquête à destination des professionnels. Objectifs : parvenir à mieux identifier les besoins des professionnels  et parvenir à chiffrer le nombre de véhicules GNV qui pourraient être intégrés aux flottes et avec quel taux de renouvellement. Distribué lors de la matinée, le questionnaire sera mis en ligne sur le site du SYDELA d’ici à la fin du mois d’avril.

Une enquête « terrain » dont l’analyse doit s’achever à l’automne 2018 et dont les résultats permettront de déterminer les emplacements à privilégier et les types de stations à déployer (GNC ou GNL).

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire