CORE LNGas – Un programme européen pour le développement du GNL maritime dans la péninsule ibérique

CORE LNGas  Un programme europen pour le dveloppement du GNL maritime dans la pninsule ibrique
La Commission Européenne a sélectionné le projet CORE LNGas dans le cadre de son appel à projets pour le développement des transports alternatifs. Subventionné à hauteur de 16.5 millions d’euros sur un budget global de 33 millions d’euros, le projet CORE LNGas vise à développer l’usage du GNL pour le transport maritime dans la péninsule ibérique.

Coordonné par l’entreprise gazière Enagas et porté par Puertos del Estado, un organisme public rattaché au gouvernement espagnol, le projet CORE LNGas implique pas moins de 42 partenaires répartis entre l’Espagne et le Portugal. Parmi eux figurent  8 agences d’Etat,  13 autorités portuaires et 21 compagnies industrielles dont certaines entreprises spécialisées dans le GNL comme Gas Natural Fenosa. S’étalant jusqu’en 2020, le projet vise à établir un cadre politique national pour l’utilisation du GNL et le développement comme carburant maritime en Espagne.

Si on ne connait pas encore en détails le plan d’actions du projet, Core LNGas vise à développer une chaîne logistique dédiée au GNL dans le secteur des transports et en particulier pour le transport maritime dans la Péninsule Ibérique. De l’adaptation nécessaire de l’infrastructure aux applications commerciales et à l’avitaillement, une vingtaines d’étude vont être menées au cours des prochains mois par les différents partenaires du projet.

Pour la Commission Européenne, le GNL est aujourd’hui considéré comme le carburant le plus vertueux pour le transport maritime et doit contribuer à la décarbonisation de la Méditerranée et des couloirs Atlantique avec des émissions 30 % inférieures à celles du pétrole et des réductions importantes des émissions de souffre, de particules et d’oxyde d’Azote.

Avec pas moins de 8 sites de regazéification en activité, la Péninsule Ibérique est considérée comme un territoire stratégique pour l’Europe avec un savoir-faire déjà existant dans le domaine du GNL. Des connaissances qui devraient faciliter la mise en œuvre du projet Core LNGas.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire