Voitures GNV : contraint par les normes, Fiat réduit son offre

Voitures GNV : contraint par les normes, Fiat réduit son offre
A compter du 1er septembre 2018, seule la Panda GNV pourra être commandée dans les concessions européennes de la marque italienne. En cause, les évolutions liées à l'arrivée de la nouvelle norme Euro 6c.

Fiat 500L, Doblo, Fiorino ou Punto GNV… si vous souhaitez acquérir l’un de ces modèles, précipitez-vous en concessions car ils ne seront plus disponibles à compter du 1er septembre 2018. « Il ne s’agit pas d’un choix du marché français mais d’une contrainte qui s’applique à tous les pays d’Europe » nous explique-t-on chez Fiat.

En cause, la généralisation à tous les modèles de la nouvelle norme Euro 6c à partir du 1er septembre 2018. Associée au nouveau cycle WLTP, son arrivée provoque un véritable séisme chez les constructeurs. Beaucoup plus sévère que l’ancien NEDC, le "Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures" (WLTP) réhausse les résultats de tous les modèles, tant en termes d’émissions que de consommation. Conséquence : certains modèles ne répondent plus aux normes fixées par l’Europe. Chez Fiat, l’impact est lourd puisque trois voitures en bi-carburation GNV sortiront du catalogue au 1er septembre : Doblo, Punto et Fiat 500L. Au sein de l’offre gaz de la marque italienne, seule la Panda y échappe.

Pour la Punto, la sortie du GNV est définitive puisque le modèle est tout simplement arrêté, quelle que soit sa motorisation. Idem pour le Doblo et Fiorini qui n’affichent que peu de ventes dans leur version VP.

Quant à la Fiat 500L, sa sortie du catalogue ne pourrait être que temporaire. « La question se pose de la mise en conformité du moteur Twinair avec la bicarburation. Il y a beaucoup de demandes en ce sens » nous détaille un responsable français de la marque.

La gamme utilitaire conservée

Les réglementations liées aux véhicules utilitaires étant beaucoup plus souples que celles appliquées aux voitures particulières, l’offre de la marque italienne reste identique. Figurent donc toujours au catalogue les versions « Cargo » du Fiorino et du Doblo ainsi que le Fiat Ducato, un utilitaire de la taille du Renault Master.



Reste maintenant à savoir comment le groupe Fiat va faire évoluer sa gamme face au groupe Volkswagen, de plus en plus présent dans le domaine du GNV. Lors de la présentation de son plan stratégique, la marque italienne a indiqué vouloir se concentrer sur l’électrification, sans doute plus par contrainte que par choix. Quelle place aura le GNV dans cette stratégie ? On ne le sait pas encore mais on espère que Fiat continuera à investir dans la technologie, notamment en proposant une version bicarburation GNV de son nouveau moteur trois cylindres… Affaire à suivre...

Partager cette page

A lire également

2 Commentaires

  1. FredPublié le 20/06/2018 à 15:29

    Heureusement qu’il y a encore le groupe Volkswagen (VW, Audi, Seat, Skoda) pour proposer des modèles au gaz naturel. Opel et Fiat laissent la voie royale du GNV au premier constructeur mondial. Le gâteau électrique se partagera entre divers constructeurs, le gâteau gazier sera l’apanage d’un seul.

  2. ReididPublié le 29/06/2018 à 21:42

    Mauvaise nouvelle, moi qui attendait la Fiat Tipo Berline en GNV...

Ajouter un commentaire