Brittany Ferries : le GNL est une nécessité pour le monde maritime




Dans le cadre de la mini-série l’Energie des Possibles, portée par GRTgaz, Brittany Ferries revient sur ses ambitions en matière de GNL dans le domaine maritime.
 
« Au-delà des règlementations européennes et mondiales, nous dévons réduire de manière significative la pollution liée au transport maritime. Le gaz naturel liquéfié est appelé à devenir une solution particulièrement attractive pour le monde maritime en raison de ses performances environnementale » introduit Frédéric Pouget, en charge du développement durable et de la construction des nouveaux navires au sein de Brittany Ferries.
 
« Le Honfleur, propulsé au GNL, rejoindra la flotte de Brittany ferries au deuxième semestre 2019. Contrairement au fioul lourd et au gasoil, nous émettons moins de CO2, moins de particules fines et moins de souffre. Nous avons créé notre propre modèle au travers une solution logistique pour amener du GNL de Dunkerque par la route et par container pour l’approvisionner » ajoute Frédéric Pouget, indiquant quelques chiffres quant aux caractéristiques du futur navire : 187 m de long, 257 cabines, 1680 passagers, 550 voitures et 64 camions.
 
« L’accès au GNL est une nécessité pour le monde maritime. Avec cette innovation, nous prouvons que nous nous engageons dans la transition écologique » conclut le représentant de Brittany Ferries.

Partager cette page

A voir également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai