Bientôt un PTAC augmenté pour les utilitaires au gaz naturel ?

Bientôt un PTAC augmenté pour les utilitaires au gaz naturel ?
Par le biais d’un communiqué commun, l’OTRE, la CAPEB, le CDKL, l’UNEP et l’AFGNV appellent le gouvernement à revaloriser le PTAC à 4.5 tonnes pour les VUL fonctionnant au gaz naturel.

Entre la multiplication des Zones à Faibles Emissions (ZFE) et les obligations d’incorporation de véhicules propres au sein des flottes, les acteurs de la livraison du dernier kilomètre vont faire face à de nombreux défis au cours des prochaines années. Pour que cette transition déjà contraignante n’altère pas la compétitivité des entreprises concernées, l’OTRE, la CAPEB, le CDKL, l’UNEP et l’AFGNV invitent le gouvernement à revaloriser de 3.5 à 4.5 tonnes le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) des véhicules fonctionnant au gaz naturel.

« La sécurité passive et active embarquées et le poids des technologies liées aux carburants alternatifs, augmentent le PTAC de manière significative au détriment de la charge utile des véhicules. Ils font perdre aux professionnels une charge utile nécessaire à la bonne santé de leurs entreprises et à la préservation des emplois » justifient les cinq organismes dans un communiqué commun. Un changement réglementaire qui permettrait aussi de réduire le nombre de véhicules en circulation.

En savoir plus :

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire