CMA CGM s'associe à Engie pour produire du biométhane pour ses navires

CMA CGM s'associe à Engie pour produire du biométhane pour ses navires
La compagnie maritime française CMA CGM s’apprête à investir aux côtés d'Engie dans un site de production de biométhane. Destiné à alimenter la flotte de porte-conteneurs au gaz de l’entreprise, celui-ci devrait être basé dans la zone du Havre.

Engagé dans l’acquisition d’une flotte complète de porte-conteneurs fonctionnant au GNL, CMA CGM s’attaque au sujet de l’énergie. Désireux de garantir ses approvisionnements en gaz vert, l’armateur marseillais s’est rapproché Engie afin de co-investir dans un site de production de biométhane.

Baptisé Salamandre, le projet reposera sur la technique de la pyrogazéification. La production sera ainsi assurée à partir de biomasse sèche issue des filières locales de bois-déchet, et de combustibles solides de récupération.

Jusqu’à 200 000 tonnes de biométhane par an

« L’implantation du site est pressentie au Havre » explique le communiqué commun des deux groupes. Sans communiquer le montant de l’investissement, Engie et CMA CGM précisent qu’une demande de soutien a déjà été déposée auprès du Fonds innovation de la Commission européenne. 

Le site devrait démarrer en 2026 avec une capacité initiale de 11 000 tonnes de biométhane par an. La montée en puissance sera ensuite graduelle pour atteindre 200 000 tonnes de gaz renouvelable à horizon 2028.

Du gaz vert pour les navires de CMA CGM

Pour l’armateur français, cette annonce s’inscrit dans la continuité d’un plan d’acquisition de plusieurs dizaines de navires fonctionnant au gaz.

CMA CGM dispose aujourd’hui d’une flotte de 30 navires dual fuel « e-methane ready » en service. Celle-ci doit être portée à 77 navires d’ici à la fin 2026. Fonctionnant actuellement avec du GNL, ces navires sont d’ores-et-déjà en capacité d’utiliser du bioGNL ainsi que des méthanes de synthèse.


Source : ENGIE
 

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire