Corsica Linea commande son premier ferry au GNL

Corsica Linea commande son premier ferry au GNL
La compagnie maritime qui relie la Corse au continent accueillera son tout premier car-ferry au gaz naturel liquéfié en 2022.
 
La nouvelle est de bon augure à Marseille, où les rejets de dioxydes d'azote issus du trafic maritime ont dépassé ceux du trafic routier en 2018. Corsica Linea, une des compagnies maritime les plus influentes de la cité phocéenne, a commandé le 25 juillet 2019 son premier navire au gaz naturel liquéfié (GNL). Le car-ferry sera fabriqué à Porto Viro par le chantier naval italien Visentini pour une livraison prévue en 2022.
 
Il pourra embarquer 650 passagers et 150 véhicules en plus des 2560 mètres linéaires dédiés au fret. Long de 206 mètres, le roulier naviguera à une vitesse de croisière de 23 nœuds (42,6 km/h) entre Marseille et la Corse, le Maghreb ou la Sardaigne. A son lancement, il sera d'ailleurs le tout premier navire au gaz naturel à accoster sur l'île de Beauté. Outre un carburant plus propre, le navire réduira de 50% le volume de résidus à débarquer et la consommation d'huile. Ses chaudières et groupes électrogènes fonctionneront également au gaz naturel. Il rejoindra la flotte de 7 ferrys et car-ferrys au fioul que possède Corsica Linea.
 
La compagnie a financé l'opération avec l'aide du plan de « Finance Verte » du groupe Crédit Agricole. Ne rejetant ni particules fines ni soufre et réduisant de 90% les émissions d'oxyde d'azote et de 25% de CO2, le navire anticipe le durcissement des normes sur la pollution de l'air issue du trafic maritime. Il pourra circuler sans restrictions dans l'éventualité de la création d'une zone ECA (zone à faibles émissions) en Méditerranée. Corsica Linea prévoit aussi d'améliorer l'impact environnemental de ses autres ferrys au fioul en développant le branchement électrique à quai pour trois d'entre eux. Ils bénéficieront également d'optimisations comme le remplacement des hélices de propulsion afin de diminuer de 10 à 16% leur consommation.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

1 Commentaire

  1. Elodie GoninPublié le 02/08/2019 à 10:54

    La pollution au fioul est un fléau pour les villes avec un port. J’habite autour de Marseille et moi aussi j’essaie de changer ma chaudière de fioul pour du gaz. En attendant, je passe mes commandes sur le site POEMOP pour réduire au maximum mes factures.

Ajouter un commentaire