Gaz vert : opération séduction au salon de l'agriculture

Gaz vert : opération séduction au salon de l'agriculture
Le stand de GRDF au salon de l’agriculture 2022
GRDF vient de signer trois accords stratégiques pour l’essor de la production de gaz vert, en rencontrant les acteurs premiers de la méthanisation : les agriculteurs.

Valorisation des déchets agricoles en Seine-et-Marne

La Seine-et-Marne est le plus grand producteur de biométhane francilien. Sur les 31 sites de méthanisation présents dans la région, 25 sont en Seine-et-Marne, dont 95 % d’origine agricole. Le gaz vert ainsi produit couvre 10 % de la consommation du secteur résidentiel du département, alimentant 135 communes.

Lors du salon de l’agriculture 2022, GRDF s’est associé au projet Champs d’énergies à Châtres : un programme de méthanisation agricole autonome qui transformera près de 11 tonnes de déchets agricoles en énergie renouvelable, chaque année. Le distributeur s’engage à raccorder le site de Châtres au réseau et à y injecter le biogaz produit. Ce site, financé par la région Île-de-France, sera mis en service début 2023. Il pourra alimenter l’équivalent de 2 085 logements ou de 50 bus roulant au bioGNV.

Un contrat renouvelé avec l'ADEME

Laurence Poirier-Dietz, directrice générale de GRDF, et Arnaud Leroy, président de l’agence de la transition écologique (ADEME), ont signé un nouvel accord-cadre pour les trois prochaines années, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture. Ce 5e accord commun permettra de poursuivre les travaux menés conjointement sur la place des gaz renouvelables dans le mix énergétique français. 

Dans le cadre de ce nouvel accord, de nouvelles études seront lancées pour soutenir la dynamique de développement du biométhane. Des analyses techniques seront notamment réalisées, sur le devenir des méthaniseurs en cogénération et en fin de tarif d’achat. 

S'y ajoutent des travaux consacrés aux nouveaux gaz. Grâce au power-to-gas, qui permet de produire de l’hydrogène par électrolyse, le réseau gazier pourra, à terme, stocker les excédents d’énergies renouvelables électriques, apportant ainsi plus de flexibilité au système électrique. 

Dans le domaine de la mobilité, GRDF appuiera l'ADEME dans la mise en oeuvre de nouvelles études. Sont notamment prévus des travaux autour de la solution rétrofit pour les véhicules lourds mais aussi sur les opportunités offertes par les secteurs ferroviaire et fluvial.
Laurence Poirier-Dietz, directrice générale de GRDF, et Arnaud Leroy, président de l’agence de la transition écologique (ADEME), ont signé un nouvel accord-cadre le 4 mars au salon de l'agriculture. 

Un appel à projets pour améliorer le bilan environnemental des méthaniseurs

GRDF et le SIGEIF (service public du gaz, de l’électricité et des énergies locales en Île-de-France) ont lancé, pendant le salon, le premier appel à projets sur la valorisation du CO2 biogénique de méthanisation.

Ce gaz provient de la méthanisation des déchets (au même titre que le biométhane), mais il est considéré comme neutre car capté lors de la croissance de la plante. Produit localement et pur, il n’est presque jamais valorisé, alors que de nombreux usages nécessitent du CO2 : industrie agroalimentaire, agriculture, etc.

L’appel à projet lancé par les deux partenaires cherche à créer une filière de valorisation locale du CO2 issu de la méthanisation. Les candidats peuvent soumettre leur projet jusqu’au 3 mai 2022 sur le portail https://innovation.grdf.fr.

Renforcer la filière d’injection de biogaz dans les territoires franciliens

Christophe Hillairet, Président de la Chambre d’Agriculture de la région Île-de-France et Bertrand de Singly, Directeur Clients Territoires Île-de-France de GRDF, se sont accordés sur une nouvelle convention de partenariat pour favoriser l’injection de biométhane dans la région.

Cet accord consiste à :
  • sensibiliser l’écosystème francilien aux enjeux et opportunités de la méthanisation
  • former les agriculteurs locaux à la méthanisation pour contribuer à l’émergence de nouveaux projets
  • faciliter le montage et la qualification des projets
  • renforcer la communication vers la filière agricole


Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire