Le Grand Poitiers reçoit ses nouveaux bus au gaz

Le Grand Poitiers reçoit ses nouveaux bus au gaz
Vitalis, le réseau du Grand Poitiers, vient de recevoir le premier des dix bus au gaz naturel commandé à Mercedes suite à un appel d’offres lancé à l’automne dernier.

Après avoir boudé la technologie durant plusieurs années, le Grand Poitiers revient vers le bus au gaz naturel. Sélectionné par appels d’offres, Mercedes-Benz vient de livrer ses premiers bus Citaro au gaz de nouvelle génération au réseau Vitalis qui dessert l’agglomération. Au total, dix bus GNV – deux articulés et huit standard – ont été commandés par le Grand Poitiers au constructeur allemand.

Plus silencieux et plus économes en énergie, cette nouvelle génération de bus est également plus confortable avec davantage d’espace, des prises USB à disposition des usagers et une place spécialement aménagée pour les personnes à mobilité réduite. Les deux modèles articulés se verront également équipés de caméras numériques.
Pour le Grand Poitiers, ces livraisons marquent le retour vers le gaz avec un investissement conséquent. Hors équipements spécifiques, chaque bus classique aura coûté 268.000 euros hors taxes. 362.000 euros hors taxes pour les modèles articulés.

Quant au ravitaillement, l’ensemble du parc GNV du Grand Poitiers s’alimente au dépôt Vitalis de Touffenet qui dispose de 63 postes de chargement nocturne pour un ravitaillement en « charge lente ».

En test jusqu’en septembre

Les bus seront testés durant les deux mois d’été avant une mise en service prévue dans le courant du mois de septembre. Cette nouvelle acquisition portera à 61 le nombre de bus GNV sur les 117 bus du Vitalis.

Quant à la suite, le Grand Poitiers devrait lancer de nouveaux appels d’offres dans les mois à venir. « L’objectif est d’aller au-delà de 50% du parc en bus GNV. De nouvelles acquisitions sont programmées en 2018 » avait indiqué il y a quelques semaines Laurent Fonteneau, de la Direction mobilités de Grand Poitiers.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

1 Commentaire

  1. AlainPublié le 07/07/2017 à 12:38

    Avoir un réseau du bus propre c’est bien mais cela ne suffit pas! Grand Poitiers est dans un désert de station GNV et se doit de mettre à disposition des stations GNV pour les professionnels et les particuliers! D’ailleurs ce message s’adresse aussi aux villes de Tours, Angoulême et La Rochelle pour ne citer qu’eux mais bien sur toutes les villes doivent proposer les carburants 2.0 pour faire disparaitre les vieux carburants polluants que sont l’essence et surtout le diesel!

Ajouter un commentaire