Ile-de-France : près de 600 nouveaux bus GNV pour la grande couronne

Ile-de-France : près de 600 nouveaux bus GNV pour la grande couronne
La région Ile-de-France vient d’officialiser un nouvel appel d'offres pour l'acquisition de 641 bus propres dont une grande majorité en gaz naturel.
 
Pilotée par Ile-de-France Mobilités pour l’ensemble des opérateurs concernés, cette nouvelle commande porte sur l’acquisition de 563 autobus et autocars GNV et 78 bus 100% électriques qui seront livrés dans les réseaux de moyenne grande couronne entre 2020 et 2021.
 
Pour la première fois, l’appel d’offres est directement piloté par Ile-de-France Mobilités pour l’ensemble des opérateurs concernés. Une démarche que la région justifie par la volonté de « standardiser » les lignes des différents réseaux franciliens. Une initiative réalisée en partenariat avec la centrale d’achat du transport public (CATP). 
 
Les livraisons de ces bus seront concentrées dans 10 Centres opérationnels Bus d’Île-de-France, dont la conversion énergétique est en cours, ainsi que dans ceux déjà équipés d’une station d’alimentation au GNV (Meaux et Marcoussis).

« Nous avons choisi de ne plus acheter de bus diesel et hybrides, ils polluent beaucoup trop. Cette décision doit aussi bénéficier aux habitants de la moyenne et grande couronne qui sont aussi très exposés aux polluants dans les zones les plus denses, en particulier le long des grands axes routiers. Et un appel d’offres de cette ampleur permet de standardiser le matériel pour qu’il n’y ait pas de véhicule plus ou moins confortable selon que votre ligne est éloignée ou non des centres-villes » explique Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France.
 
Pour la région Ile-de-France, le lancement de ce nouvel appel d’offres intervient seulement quelques jours après l'attribution d'un marché de 800 bus électriques à trois industriels français. Une initiative inscrite dans le cadre du programme « Bus 2025 » dont l’objectif est d’équiper 100 % du parc en véhicules propres d’ici 2025.
 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire