Le gouvernement israélien va financer 100 bus au gaz naturel

Le gouvernement isralien va financer 100 bus au gaz naturel
Afin d’accélérer l’intégration du gaz naturel dans les transports publics, le ministère des transports israélien vient d’annoncer la mise en place d’une subvention dédiée aux bus GNV.

D’un montant de 150.000 shekels, soit environ 36500 euros, cette aide est limitée à 100 bus et doit permettre d’accélérer le remplacement des bus diesel existants. Les opérateurs sélectionnés auront 18 mois pour mettre en place les bus une fois la subvention obtenue.

En Israël, où d’importantes réserves de gaz naturel ont été découvertes ces dernières années, le GNV est en passe de prendre une place de plus en plus importante dans le secteur des transports et fait partie d’un plan gouvernemental ambitieux visant à réduire la consommation de pétrole de 30 %.

En juin dernier, l’opérateur Egged, associé au distributeur de carburant Supergas et à MAN, ont mis en service un premier bus GNV pour une expérimentation de trois mois dans la région de Haifa. « L’utilisation du gaz naturel réduit significativement les coûts de fonctionnement et représente des économies significatives, le gaz naturel étant 30 % moins cher que le diesel » a précisé Nir Landau, l’un des responsables de l’expérimentation. 

Un média soutenu par ses partenaires
Si Gaz-Mobilité.fr vous informe gratuitement et sans publicité sur toute l'actualité de la filière GNV, c'est grâce au soutien d'une quarantaine de partenaires.
Découvrir nos partenaires
Vous souhaitez nous soutenir ? Rejoignez nos partenaires !

Partager cette page
Michaël TORREGROSSA Michaël TORREGROSSA
Rédacteur en chef
Persuadé que la mobilité du future sera multi-énergies, Michaël est le rédacteur en chef et fondateur de Gaz Mobilité.

A lire également

Ajouter un commentaire